Voyages et immigration – L’ambassadeur d’Algérie au Canada, Larbi El Hadj Ali a apporté de nouvelles précisions concernant la possible reprise des vols au départ de ce pays d’Amérique du Nord, qui compte une forte communauté d’algériens.

Advertisement

Alors que les frontières algériennes sont ouvertes depuis le 1er juin dernier, le programme de vols au départ et à destination du territoire national reste actuellement très en dessous de la demande de la communauté algérienne à l’étranger. Pour ce mois de juillet, la compagnie nationale Air Algérie a notamment prévu un seul vol par semaine en aller-retour avec chacun des aéroports de Barcelone, Tunis, Istanbul, Francfort et Rome. Turkish Airlines, Tunisair, Alitalia et Lufthansa desservent également l’Algérie au départ et à destination de leurs pays respectifs, et ce à la même cadence que la compagnie nationale.

Au départ de la France, Air Algérie opère trois vols hebdomadaires dont deux au départ de Paris et un seul au départ de Marseille. Les autres compagnies aériennes concernées par la reprise des liaisons avec ce pays assurent quant à elles une desserte par semaine chacune. Les transporteurs aériens concernés sont, pour rappel, Air France, Transavia, ASL Airlines et Vueling Airlines. Celles-ci ouvrent les réservations sur leurs vols chaque semaine, contrairement au mois de juin dernier où les billets au départ de l’Hexagone avaient été mis en vente en une seule fois.

Reprise des vols depuis le Canada : les explications de l’ambassadeur d’Algérie

Toutefois, la reprise des vols vers l’Algérie ne concerne pas encore le Canada, qui fait pourtant partie des pays qui abritent le plus grand nombre d’algériens expatriés. Cette situation n’a d’ailleurs pas manqué de soulever la colère de la communauté nationale dans ce pays, qui a protesté il y a quelques jours pour demander la mise en place d’un programme de liaisons aériennes entre Montréal et Alger. Dans ce sens, le Consulat d’Algérie dans cette ville a indiqué avoir reçu une délégation qui a présenté les doléances des protestataires. « Durant cette rencontre marquée par des échanges francs et conviviaux, M. Meriem (consul d’Algérie à Montréal, ndlr) a assuré ses deux interlocuteurs que leurs doléances seront transmises aux autorités compétentes et qu’il les tiendra informés de toute nouvelle évolution dans ce dossier », avait précisé ladite représentation diplomatique.

De son côté, l’ambassadeur d’Algérie au Canada, Larbi Lhadj Ali s’est également exprimé sur une possible reprise des vols entre les deux pays dans les jours et les semaines qui viennent. « Nous sommes en train de voir avec les autorités concernées pour essayer de trouver des solutions et permettre au maximum d’Algériens de rejoindre le pays durant cet été », a-t-il expliqué dans une vidéo relayée hier sur le réseau social Facebook.

Lire également : Étudiants algériens : nouveau communiqué de l’ambassade du Canada en Algérie

Advertisement