Voyages et immigration – La pagaille continue sur les traversées de la compagnie maritime nationale, Algérie Ferries avec la France. Le voyage qui a eu lieu lundi 10 janvier a particulièrement suscité la colère des passagers.

Advertisement

La compagnie maritime nationale, Algérie Ferries continue de faire l’objet de vives critiques de la part de la diaspora. Celle-ci a repris ses traversées depuis le mois de novembre 2021, mais est encore loin de satisfaire les attentes des centaines de clients qui voyagent chaque semaine avec elle.

Depuis la reprise de ses traversées, les algériens de France continuent en effet de dénoncer la mauvaise organisation chez la compagnie maritime nationale. En novembre dernier, le député de l’immigration Abdelouahab Yagoubi avait notamment pointé du doigt l’« humiliation » à laquelle ont dû faire face les membres de la communauté nationale à l’aéroport de Marseille.

En ce début d’année 2022, la communauté algérienne en France n’a également pas manqué de critiquer la flambée des prix chez Algérie Ferries, mais également chez son homologue française Corsica Linea. Sur les sites des deux compagnies, les prix s’affichent ainsi entre 1200 et 1300 euros par personne pour un aller-retour avec véhicule sur la ligne Marseille-Alger.

Traversées avec la France : la pagaille continue chez Algérie Ferries

La pagaille semble donc continuer sur les traversées d’Algérie Ferries avec la France. Sur les réseaux sociaux, de nombreux voyageurs ont vivement dénoncé les conditions dans lesquelles ils ont dû effectuer la traversées Alger-Marseille de lundi 10 janvier dernier. Ceux-ci ont notamment fait état de plus d’une dizaine d’heures de retard sur le départ du Badji Mokhtar III, qui assure les voyages sur cette ligne.

Prévu pour 11h00 du matin, le départ n’a finalement eu lieu que vers 22h45, soit avec près d’une douzaine d’heures de retard, principalement à cause des mauvaises conditions météorologiques. « Depuis 11 h ce matin pas encore dans le bateau aucune info Algérie Ferries. La misère », s’indigne notamment un passager dans un message posté sur le réseau social Facebook.

Le Badji Mokhtar III a finalement pu rallier le port de Marseille vers 18h00 hier 11 janvier, a-t-on constaté sur le site web Vesselfinder, spécialisé dans le suivi en temps réel des voyages en bateau.

Lire également : Obtention des titres de séjour : le calvaire des algériens de France (vidéo)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici