Voyages et immigration – Le gouvernement a mis en place de nouvelles mesures pour les Algériens souhaitant voyager avec les compagnie qui assurent des traversées maritimes. Celles-ci concernent la réduction du temps d’attente dans les ports, selon ce qu’a annoncé le député Abdelouahab Yagoubi ce Mardi.

Advertisement

Alors que les autorités algériennes ont décidé d’augmenter le nombre de vols au départ et à destinination du territoire national depuis la fin du mois de Mars dernier, les traversées maritimes sont toujours limitées à deux par semaine pour la compagnie nationale Algérie Ferries.

Cette dernière effectue, rappelons-le, un voyage par semaine en aller-retour avec la France, et un autre avec l’Espagne. De même, les compagnies maritimes de ces pays assurent également le même nombre de traversées qu’Algérie Ferries.

Mais alors que le nombre de voyages reste limité, les voyageurs Algériens se plaignent de plusieurs soucis concernant l’organisation. L’un des points les plus fréquemment soulevés est le temps d’attente très long au niveau des ports, que ce soit au départ et à l’arrivée. De nombreux voyageurs ont ainsi pointé du doigt le fait qu’ils devaient attendre plusieurs heures pour pouvoir embarquer ou sortir du port. Un délai anormalement long, notamment pour les personnes âgées.

Traversées maritimes pour les Algériens : nouvelles mesures

Dans ce contexte, le gouvernement a instauré de nouvelles mesures pour les Algériens voyageant avec les différentes compagnies qui assurent des traversées maritimes avec le pays. Celles-ci concernent la réduction du temps d’attente à l’embarquement et à l’arrivée, a annoncé le député Abdelouahab Yagoubi ce mardi 19 avril.

« Après notre interpellation de Monsieur le Premier ministre concernant les longues heures d’attente de notre communauté dans nos ports, que ce soit à l’arrivée ou au départ, nous sommes heureux d’apprendre qu’au port d’Alger, les délais des différents contrôles sont passés de 12 heures à 5 heures. », a écrit le représentant de la communauté algérienne en France, qui qualifie ceci de « bonne nouvelle ». « C’est bien mais notre objectif reste non-atteint : 3 heures maximum pour que le dernier passager puisse quitter le port ou embarquer ! », a-t-il toutefois ajouté.

Rappelons par ailleurs que, toujours au sujet des traversées maritimes, le même député avait également annoncé avoir rencontré le ministre des transports pour échanger sur plusieurs points ayant trait à la question. Le député de l’immigration a notamment annoncé avoir fait une demande pour l’augmentation du nombre de traversées. Une demande vis-à-vis de laquellle le ministre a d’ailleurs montré un « engagement ferme » afin de la prendre en charge dans les meilleurs délais, avait annoncé M.Yagoubi.

Lire également : Ouverture totale des frontières de l’Algérie : très bonne nouvelle

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici