Voyages et immigration – Avec l’accélération de la campagne de vaccination en Algérie, de nombreux voyageurs algériens s’interrogent sur la reconnaissance de leurs vaccins dans les pays étrangers, et notamment en Europe.

Advertisement

Depuis le début de la saison estivale de cette année, plusieurs pays ont annoncé la mise en place de nouvelles mesures de voyage pour les personnes vaccinées. L’Union Européenne a notamment mis en place un Pass sanitaire qui a été adopté par 16 pays depuis son lancement au début du mois de juillet dernier. La France, qui est la principale destination des algériens sur le vieux continent envisage également de généraliser l’usage de son Pass sanitaire à partir du 9 août prochain. Celui-ci sera en effet exigé pour pouvoir accéder à la majorité des lieux recevant du public, tels que les cafés, les restaurants ou encore les transports en commun.

Toutefois, la majorité des pays de l’Union Européenne ne reconnaissent actuellement que les vaccins homologués par l’Agence européenne du médicament. Il s’agit pour rappel de Pfizer, Moderna, Johnsons & Johnson et Astrazeneca. Sur ces quatre vaccins, seul ce dernier est utilisé en Algérie à l’heure actuelle. De plus, l’usage dudit vaccin est réservé aux personnes âgées.

Vaccins et voyages en Europe : voici où peuvent se rendre les algériens

Face à cette situation, de nombreux voyageurs algériens s’interrogent sur la validité de leurs vaccins dans les pays étrangers, et notamment en Europe. Rappelons qu’à l’heure actuelle, les deux principaux vaccins utilisés en Algérie sont le Sputnik V russe et le Sinovac chinois. En Europe, aucun de ces deux vaccins n’est validé par l’Agence européenne du médicament, mais de plus en plus de pays reconnaissent désormais Sinovac comme preuve de vaccination. Il s’agit notamment de l’Espagne, des Pays-Bas, de la Grèce, de la Suisse, de la Finlande et de l’Islande. Les voyageurs algériens se rendant dans l’un de ces pays sont ainsi autorisés à entrer sans restrictions s’ils ont reçu les deux doses nécessaires à une vaccination complète.

Outre ces six pays de l’espace Schengen, plusieurs autres pays à travers le monde reconnaissent également le vaccin chinois. Parmi ceux-ci figurent notamment  la Tunisie, la Turquie, l’Égypte, Hong Kong, le Brésil, l’Indonésie, la Chine, le Mexique ou encore l’Ukraine. Le vaccin russe Sputnik V, également utilisé par l’Algérie est actuellement reconnu par au moins 70 pays à travers le monde. C’est notamment le cas de la Tunisie et de la Turquie, deux destinations phares des algériens, auxquelles s’ajoutent entre autres la Chine, la Corée du Sud, le Brésil ou encore l’Argentine.

Dans tous les cas, les voyageurs algériens peuvent vérifier la reconnaissance de leurs vaccins sur les sites gouvernementaux des pays de leur destination, qui listent les conditions d’entrée pour les voyageurs étrangers. De nombreux outils en ligne permettent également de vérifier la liste des pays qui reconnaissent un vaccin donné.

Lire également : Augmentation des vols vers l’Algérie : le gouvernement maintient le suspense

Advertisement