Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie se trouve au cœur d’une nouvelle polémique concernant la vente de ses billets pour les vols au départ de la France.

Advertisement

Air Algérie assure en effet des vols au départ de plusieurs aéroports étrangers, et ce depuis la réouverture partielle des frontières algériennes le 1er juin dernier. Pour le mois de juillet en cours, la compagnie nationale a notamment programmé des liaisons avec les aéroports de Barcelone, Tunis, Istanbul, Francfort et Rome. Outre Air Algérie, d’autres compagnies ont également prévu de desservir l’Algérie au départ et à destination de leurs pays respectifs tout au long de ce mois. Il s’agit notamment de Turkish Airlines, Tunisair, Alitalia et Lufthansa qui assurent chacune un vol par semaine.

Au départ de la France, les vols sont assurés par Air Algérie, Air France, ASL Airlines, Transavia et Vueling Airlines. Toutefois, et contrairement au mois de juin dernier, lesdites compagnies ouvrent les ventes de leurs billets chaque semaine au cours de ce mois de juillet. Ce lundi, c’est la compagnie française Transavia qui a lancé la vente des billets pour son prochain vol Paris-Oran qui aura lieu jeudi prochain. La filiale low-cost du groupe Air France-KLM a écoulé ses places en quelques heures, malgré des prix qui ont atteint le 730 euros par personne.

Vente des billets en France : Air Algérie suscite à nouveau la polémique

D’ailleurs, la compagnie nationale Air Algérie s’est retrouvée ces derniers jours au centre d’une nouvelle polémique concernant la vente de ses billets au départ de la France. La polémique en question concerne cette fois la chanteuse de Raï algérienne Cheba Zehouania, à laquelle Air Algérie a été accusée d’avoir accordé un traitement de faveur aux dépends d’autres passagers à cause de sa notoriété. La chanteuse en question, qui a pris un vol au départ de Paris il y a quelques jours a notamment été accusée d’avoir usé de sa célébrité pour obtenir un billet avec la compagnie nationale à l’heure où des centaines d’algériens peinent à réserver leur place avec la compagnie nationale. « Regardez où vont les billets. C’est parce que c’est une chanteuse. C’est pour ça qu’elle est partie », s’indigne un voyageur dans une vidéo filmée il y a quelques jours à l’aéroport de la capitale française, et qui montre Cheba Zehouania en train de rejoindre le terminal d’embarquement.

La chanteuse algérienne a pour sa part apporté des précisions sur les circonstances de son voyage dans une vidéo diffusée ce lundi. La concernée affirme ainsi avoir acheté son billet de manière régulière comme le reste des personnes qui ont pu voyager avec Air Algérie. « La personne qui a filmé et diffusé la vidéo m’a très bien vue, et sait que j’étais là-bas à faire la queue, comme tous. » a-t-elle déclaré. « « Moi je n’utilise pas mon nom pour avoir un traitement de faveur. Je fonctionne avec mon éducation et mes principes, pas mon nom. », ajoute la chanteuse qui explique être « confinée comme toutes les personnes qui se trouvaient à l’aéroport.».

Lire également : Vols au départ de la France : Air Algérie apporte de nouvelles précisions

Advertisement