Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie a apporté de nouvelles précisions concernant la vente des billets pour ses vols au départ de la France.

Advertisement

Les frontières algériennes sont partiellement rouvertes depuis le 1er juin dernier, et les vols au départ et à destination du pays se poursuivent au cours de ce mois de juillet selon les règles mises en place par le gouvernement. Ainsi, la compagnie nationale Air Algérie a programmé des liaisons avec les aéroports de Barcelone, Tunis, Istanbul, Francfort et Rome. D’autres compagnies étrangères assurent également des liaisons avec le territoire national, en vertu du principe de réciprocité. Cette mesure concerne notamment Turkish Airlines, Tunisair, Alitalia et Lufthansa, qui desservent l’Algérie au départ et à destination de leurs pays respectifs à raison d’un vol par semaine pour chacune d’elles.

Par ailleurs, des vols au départ de la France sont également disponibles au cours de ce mois. Ceux-ci sont assurés par Air Algérie avec trois dessertes par semaines ainsi que par Air France, ASL Airlines, Transavia et Vueling Airlines, qui assurent chacune un vol par semaine. Contrairement au mois de juin dernier, lesdits vols sont mis en vente progressivement par les compagnies précédemment mentionnées, qui ouvrent les réservations chaque semaine.

Vols au départ de la France : Air Algérie s’exprime à nouveau

D’ailleurs, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie a apporté de nouvelles précisions concernant la vente de ses billets pour les vols au départ de la France. Ce dimanche matin, le site web officiel de ladite compagnie affichait deux vols dans le sens Paris-Alger pour les 27 et 29 de ce mois de juillet, qui ont été retirés plus tard dans la journée. Selon les explications d’Air Algérie, ces vols, dont les prix étaient affichés à plus de 650 euros sont apparus sur son site suite à une erreur technique.

« Parfois, le système de réservation bloque à cause de la saturation ce qui provoque cette situation. La compagnie se retrouve par la suite avec des billets invendus qu’elle remet sur le marché pour les écouler », explique la compagnie nationale dans une déclaration accordée au média spécialisé Visa Algérie. « Il arrive parfois que des clients annulent leur voyage pour diverses raisons. Suite à ces annulations, le système propose ces places annulées », ajoute Air Algérie, qui explique qu’elle n’a pas encore débuté les ventes des billets pour les vols prévus à la fin de ce mois, puisque les autorités algériennes accordent des autorisations pour les liaisons au départ de la France chaque semaine pour la semaine suivante. Dans ce sens, Air Algérie n’a pas encore obtenu les autorisations requises pour la dernière semaine du mois de juillet en cours.

Lire également : Tensions devant les guichets d’Air Algérie à Orly : que s’est-il passé (vidéo) ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici