Voyages et immigration – Le ministère de l’Intérieur français a annoncé, ce vendredi 3 septembre, une attaque informatique de la plateforme France-Visas, notamment utilisée par les algériens dans leurs démarches de visas vers l’Hexagone. Quelques données auraient été dérobées suite à cette cyberattaque.

Advertisement

France-Visas est un site qui donne la possibilité aux étrangers d’effectuer des demandes de visas pour séjourner en France. Expliquant et servant de guide pour les différentes  démarches à faire selon la raison du départ vers l’Hexagone.

La France est le pays qui abrite le plus grand nombre d’Algériens à l’étranger, que ce soit pour des études ou des formations, pour un motif professionnel ou familial, ou tout simplement pour faire du tourisme, plusieurs milliers d’Algériens déposent leurs demandes de visas chaque année en saisissant les données nécessaires à cela.

Visas France pour les Algériens : des renseignements confisqués ?

Un module de la plateforme France-Visas, le site officiel des visas pour la France, a été l’objet d’une cyberattaque le 10 du mois dernier. Dans un communiqué rendu public aujourd’hui vendredi 3 septembre, le ministère de l’Intérieur français annonce que l’attaque informatique a pu être « rapidement neutralisée », rassurant ainsi de nombreux internautes.

Néanmoins, quelques données personnelles enregistrées lors de la saisie des demandes de visas comme le nom, le prénom, le numéro de passeport ou de la carte d’identité, la nationalité ou encore la date de naissance, ont pu être dérobées par les auteurs de l’attaque.

Le nombre d’individus touchés par cette attaque n’a pas été indiqué et le ministère français de l’Intérieur informe que des messages individuels ont été envoyés aux personnes concernées. Ces messages comportent des recommandations de vigilance et des précautions à prendre face à la situation.

La même source a tenu à rassurer : « Ces données pourraient donner lieu à des utilisations détournées mais limitées dans leur effet, notamment parce que les renseignements ne comprennent pas de données financières ou sensibles ». De plus, il n’est pas possible d’engager des démarches administratives au nom des personnes dont les données ont été divulguées et donc, les Algériens ayant déposé leurs demandes de visas pour la France n’ont, en conclusion pas de raisons de s’alarmer ou s’inquiéter.

Enfin, la même source a annoncé qu’une plainte a été déposée en France par le gouvernement et une enquête judiciaire est en cours.

A lire également : Vols vers l’Algérie en septembre : voici les prix chez ASL Airlines

Advertisement