Voyages et immigration – Les ressortissants algériens sont désormais soumis à une nouvelle obligation lorsqu’ils font leurs demandes de visas. Cette mesure concerne pour le moment uniquement les personnes souhaitant voyager en Belgique.

Advertisement

L’apparition du variant Omicron, apparu pour la première fois en Afrique du Sud, a poussé de nombreux pays à renforcer les mesures d’entrée sur leur territoire. En Europe, ce variant a provoqué une nouvelle vague de la maladie, notamment au Royaume-Uni et en France.

Ce dernier pays, qui est la principale destination étrangère des algériens, enregistre en effet des records de contamination, avec notamment plus de 100.000 cas confirmés samedi dernier. Le gouvernement français a d’ailleurs renforcé les mesures de contrôle pour les voyageurs en provenance de l’extérieur de l’Union Européenne. Depuis le 4 décembre dernier, ceux-ci doivent en effet présenter un test PCR ou antigénique réalisé moins de 48 heures avant leur voyage, et ce quel que soit leur statut vaccinal.

Nouvelle obligation concernant les demandes de visas pour les algériens

Dans ce contexte, le prestataire de services TLS Contact, chargé de la collecte des dossiers de demande de visas pour la Belgique, a annoncé une nouvelle obligation pour les ressortissants algériens. En effet, ceux-ci sont désormais tenus de présenter un certificat vaccinal dont une copie doit être jointe au dossier, faute de quoi celui-ci ne pourra pas être traité.

« Les demandeurs de visa « court séjour » doivent présenter dans le dossier de demande de visa une copie du certificat de vaccination algérien officiel (format A4, à en-tête du Ministère de la Santé ou à en-tête de la CNAS et comportant un code QR) », indique TLS Contact dans une note publiée ce mardi sur sa page Facebook officielle.

Toujours selon le prestataire de services, le certificat en question doit avoir été établi avec l’un des quatre vaccins reconnus par l’Agence européenne du médicament, dont un seul (Astrazeneca) est utilisé en Algérie à l’heure actuelle. « Le vaccin doit être approuvé par l’Union européenne (Pfizer, Moderna, AstraZeneca-Vaxzevria-Covishield et Janssen (Johnson & Johnson). Les demandeurs de visa pour voyage essentiel ne sont pas concernés par cette procédure. », précise la même source.

Lire également : Voyages : la mésaventure surréaliste d’un passager à l’aéroport d’Alger

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici