Voyages et immigration – Les prix des billets d’avion pour les vols entre l’Algérie et la France ont été sujets à plusieurs polémiques dernièrement. Ils ont, en effet, atteint des chiffres sans précédent et vont peut-être enregistrer une nouvelle hausse prochainement.

Advertisement

C’est le sujet qui fait le plus parler récemment sur les réseaux sociaux. En effet, les prix des billets d’avion pour les voyages entre l’Algérie et la France n’ont jamais enregistré de tels chiffres auparavant. Avec actuellement 48 vols hebdomadaires, les billets des compagnies françaises Air France, Transavia et ASL Airlines, de la compagnie nationale Air Algérie ou de l’espagnole Vueling Airlines se vendent très rapidement.

Pour se rendre en Algérie depuis la France, il faudra débourser pas moins de 500 euros par personne pour un aller simple en classe économique. Les internautes ont qualifié les tarifs d’« exorbitants ». « Le prix d’un billet d’entrée de Paris vers l’Algérie dépasse celui d’un séjour touristique d’une semaine entière à Istanbul » avait également déclaré Abdelouahab Yagoubi, représentant de la communauté algérienne dans la région nord de la France

Le montant est encore plus important pour les membre de la diaspora installés ailleurs comme au Canada. Un vol en aller simple sur la ligne Montréal – Paris avec la compagnie Air France coûte entre 250 et 700 euros en octobre. Ajouté au prix du billet vers l’Algérie, le total s’élève à une moyenne d’environ 2000 euros par personne pour un voyage en aller retour. Rappelons que les frontières aériennes ne sont rouvertes qu’à sept pays qui sont : la France, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la Russie, la Tunisie et la Turquie. Les voyageurs provenant d’autres coins du monde doivent de ce fait obligatoirement transiter par l’une de ces destinations pour se rendre en Algérie.

Voyages entre la France et l’Algérie : les prix des billets n’ont pas atteint leur apogée

Un arrêté a été publié hier samedi 9 octobre au journal officiel de la République française et il consiste à retirer l’Algérie de sa liste des pays classés rouges et à la classer parmi ceux classés en zone orange à partir de demain lundi 11 octobre. Cela encouragera probablement les citoyens algériens vaccinés et non-vaccinés à voyager entre les deux pays. Notons que la demande sur les liaisons reliant les deux extrémités de la méditerrané est très forte depuis la réouverture partielle des frontières algériennes au mois de juin dernier.

Cette demande pourrait grimper davantage dans les jours à suivre vu l’allègement des restrictions exigées aux voyageurs, à savoir le confinement obligatoire de dix jours qui passe à un auto-isolement de sept jours, la durée du test PCR effectué 48h avant le départ qui passe à 72H ainsi que les motifs impérieux qui sont plus légers. Les prix seront donc en mesure d’augmenter également avec la hausse de la demande.

Lire également : Voyages en France : nouveaux changements importants pour les algériens (officiel)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici