Voyages et immigration – La France a annoncé ce samedi d’importants changements pour les voyageurs algériens, indique un nouvel arrêté publié au journal officiel français.

Advertisement

Les algériens voyageant en France étaient soumis depuis le 21 août dernier à un nouveau régime de déplacements. Les autorités de l’Hexagone avaient alors décidé de classer l’Algérie sur leur liste rouge, regroupant les pays où le risque sanitaire est considéré comme étant particulièrement élevé.

Depuis cette date, les personnes non-vaccinées sont soumises à des conditions de déplacement plus strictes à destination de l’Hexagone. Celles-ci devaient ainsi fournir le résultat d’un test PCR négatif de moins de 48 heures et justifier d’un motif impérieux.

Les voyageurs devaient également subir un test antigénique, et se soumettre à une période de confinement obligatoire de 10 jours à compter de la date de leur arrivée. Le respect de cette dernière mesure était, rappelons-le, contrôlé par les forces de sécurité françaises.

Voyages en France pour les algériens : importants changements

La France vient toutefois d’annoncer d’importants changements pour les algériens souhaitant effectuer des voyages vers son territoire. Selon un nouvel arrêté publié au journal officiel français ce samedi, l’Algérie ne figure plus sur la liste rouge de ce pays, et repasse sur la liste orange comme cela était le cas auparavant.

Il faut dire d’ailleurs que cette décision était très attendue depuis quelque temps, suite à la stabilisation de la situation sanitaire en Algérie. Le pays enregistre actuellement moins de 200 contaminations par jour à la covid-19, contrairement au mois d’août lorsqu’il avait été placé sur la liste rouge.

Avec cette nouvelle décision, qui entre en vigueur lundi 11 octobre, les algériens sont soumis à des conditions plus souples d’entrée en France. L’obligation du test PCR demeure toujours, mais la validité maximale de celui-ci est désormais rallongée à 72 heures au lieu de 48.

En plus de cela, la liste des motifs impérieux concernant les pays oranges est moins stricte que celle des pays rouges. Enfin, la période de confinement obligatoire de 10 jours est désormais remplacée par un auto-confinement de 7 jours.

Rappelons que ces conditions ne concernent que les voyageurs non-vaccinés. Les personnes qui ont pris l’un des vaccins approuvés par l’OMS et l’Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, Astrazeneca, Johnson & Johnson, Sinovac, Sinopharm et Serum Institue of India) peuvent quant à elles accéder sans contraintes au territoire français.

Lire également : Voyages : un nouveau pays classe l’Algérie sur sa liste verte

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici