Voyages et immigration – Un nouveau pays vient de classer l’Algérie sur sa liste verte, regroupant les pays considérés comme sûrs pour les voyages dans le contexte de la crise sanitaire mondiale.

Advertisement

La crise sanitaire de Covid-19 a en effet bouleversé les déplacement internationaux depuis bientôt deux ans. En Algérie, les frontières sont restées fermées depuis le 17 mars 2020, avant de rouvrir timidement au 1er juin dernier.

Dans ce contexte inédit, plusieurs pays ont adopté un système de classification des destinations de voyage, selon leur contexte sanitaire. Les pays les plus touchés par la pandémie sont ainsi classés sur liste rouge, tandis que ceux où la maladie est plus ou moins contrôlée figurent sur la liste orange.

Enfin, les pays dits de la liste verte sont ceux où le risque sanitaire est quasiment nul. Les parties du monde faisant partie de cette liste sont notamment l’Europe et l’Amérique du Nord, ainsi que certains pays d’Afrique, d’Asie ou encore du Moyen-Orient.

L’Algérie sur la liste verte d’un nouveau pays

L’Algérie vient d’ailleurs de passer sur la liste verte d’un nouveau pays, à savoir le Qatar, facilitant ainsi l’entrée des algériens dans ce pays. Les voyageurs en provenance d’Algérie sont désormais soumis à des règles moins strictes pour voyager vers cet émirat du Golfe.

La nouvelle classification de l’Algérie, entrée en vigueur le 6 octobre dernier permet notamment à ses ressortissants vaccinés d’entrer au Qatar sans avoir à subir une période de quarantaine. Cette catégorie de personnes doit ainsi fournir uniquement le résultat d’un test PCR datant de moins de 72 heures.

Concernant la liste des vaccins approuvés par le Qatar, elle comprend notamment Sinovac, Sinopharm ainsi que Sputnik V, qui sont utilisés en Algérie. Les voyageurs ayant reçu deux doses de ces vaccins sont considérés comme disposant d’un schéma vaccinal complet, à condition de recevoir une dose complémentaire de Pfizer ou Moderna à leur arrivée.

Les personnes non-vaccinées doivent en revanche respecter une période d’isolement de 7 jours, à la fin de laquelle ils subiront un test qui déterminera si elles peuvent circuler librement sur le territoire de ce pays.

Rappelons que le Qatar fait partie des pays où réside un nombre non-négligeable d’Algériens. Les vols directs entre les deux pays restent toujours suspendus, et ce malgré les nombreux appels en faveur de leur reprise.

Lire également : Prix exorbitants des billets pour l’Algérie : un parlementaire s’indigne

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici