Voyages et immigration – Le groupe Aéroports de Paris (ADP) vient de dévoiler le programme de vols de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie au départ de la capitale française.

La compagnie aérienne nationale, Air Algérie devrait assurer six vols hebdomadaires au départ de quatre pays à partir du 1er juin prochain, selon ce qu’ont annoncé les services du premier ministre au début de cette semaine. Lesdits vols auront lieu au départ des aéroports de Paris, Marseille, Barcelone, Tunis et Istanbul. Les aéroports algériens concernés sont pour le moment ceux de Constantine, Oran et Alger, avait précisé la même source lundi 24 Mai.

Toujours d’après ce qu’ont expliqué les services du premier ministre, tous les voyageurs devront fournir un test PCR réalisé moins de 36 heures avant la date de leur vol, et se soumettre à une période d’isolement obligatoire de cinq jour à leur arrivée en Algérie. Les personnes concernées subiront ensuite un deuxième dépistage à l’issue de cette période. Les frais relatifs à cette période de confinement et aux différents tests de dépistage seront à la charge du voyageur, a ajouté la même source, qui explique que ce dernier doit s’en acquitter à l’avance pour pouvoir se rendre sur le territoire national.

Vols d’Air Algérie au départ de Paris : voici le programme

De son côté, le groupe Aéroports de Paris (ADP) a publié ce mercredi le programme des vols d’Air Algérie au départ de la capitale française. Comme annoncé par le premier ministère, la compagnie nationale effectuera deux vols hebdomadaires depuis cette ville. Ceux-ci auront lieu au départ de l’aéroport d’Orly vers celui d’Alger-Houari Boumediène, a précisé le groupe ADP. Concernant les horaires de ces vols, ils auront lieu à 14h00 chaque mardi et chaque jeudi pendant tout le mois de juin prochain.

Toutefois, ce programme ne serait pas encore définitif, selon le média spécialisé Visa Algérie qui cite une source au sein de la compagnie nationale. D’ailleurs, ces vols sont affichés en orange sur le site web officiel des ADP, ce qui signifie qu’ils ne sont pas encore définitivement approuvés par les autorités algériennes.

Conditions de voyages vers l’Algérie : la diaspora en colère

De leur côté, les membres de la diaspora algérienne n’ont pas manqué d’exprimer leur colère suite aux dernières annonces du gouvernement d’Abdelaziz Djerad. Plusieurs associations ont notamment réagi, hier mardi aux nouvelles conditions de voyage en Algérie. « Nous dénonçons fortement l’obligation pour les passagers de payer au préalable les frais de quarantaine ce qui augmente le coût du voyage notamment pour les familles nombreuses », ont notamment écrit lesdites associations dans un communiqué.

« Nous demandons l’annulation de la mise en quarantaine pour les passagers vaccinés ainsi que ceux qui sont déclarés négatifs au test PCR et de permettre à la communauté algérienne d’acquérir des billets avec les compagnies étrangères pour entrer en Algérie », ont-elles ajouté.

Lire également : Vols spéciaux d’Air Algérie : les précisions des aéroports de Paris