Voyages et immigration – Le groupe Aéroports de Paris (ADP), chargé de la gestion des aéroports de la capitale française, s’est exprimé sur une éventuelle reprise des vols de rapatriement d’Air Algérie.

Advertisement

Actuellement, seules les compagnies étrangères continuent d’opérer des vols entre l’Algérie et les pays étrangers. Il s’agit entre autres d’Air France, Transavia, ASL Airlines ou encore Turkish Airlines. Air Algérie semble, pour sa part, avoir décidé de prolonger la suspension de ses dessertes pour un mois supplémentaire. Les autorités algériennes ont, rappelons-le, décidé de suspendre tous les vols entrants entre le 1er et le 31 mars dernier. Alors que la décision de suspension a en principe pris fin depuis le début du mois en cours, la compagnie aérienne nationale garde le silence quant à une éventuelle reprise de ses vols depuis l’étranger.

Rappelons également que le porte-parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi avait précisé en mars dernier que la reprise des opérations de rapatriement ne dépendait pas de la compagnie nationale, mais des hautes autorités du pays. Dans son dernier communiqué en date, paru le 29 mars dernier, la même compagnie n’a également rien dit par rapport aux vols spéciaux, se contentant de souligner qu’elle avait mis en place un programme pour la reprise des vols et attendait le feu vert des autorités pour l’ouverture des frontières.

Plusieurs compagnies étrangères ont, de leur côté, annoncé la programmation de vols au départ et à destination de l’Algérie au cours de ce mois d’avril. Il s’agit d’Air France, ASL Airlines, Transavia et Turkish Airlines qui effectueront des vols dans les deux sens avec la France et la Turquie. Toutefois, seuls les algériens détenteurs d’une autorisation d’entrée sur le territoire nationale pourront voyager depuis les pays étrangers, ont précisé les compagnies concernées.

Vols de rapatriement d’Air Algérie : ce qu’a dit le groupe Aéroports de Paris

Le groupe Aéroports de Paris (ADP), chargé de la gestion des aéroports de la capitale française, s’est en effet exprimé sur les vols de rapatriement d’Air Algérie. La même source a indiqué, hier 2 avril, que la compagnie nationale algérienne n’a programmé aucun vol au départ de Paris pour au moins la première moitié de ce mois d’avril. « Aucun vol n’a été mis à jour par Air Algérie au départ des aérogares de la capitale au moins jusqu’au 15 du mois courant », a indiqué le groupe ADP.

Notons qu’en raison de la situation sanitaire actuelle en France, Air Algérie pourrait maintenir la suspension de ses vols au moins jusqu’au mois de Mai prochain. L’Hexagone est en effet confronté à une nouvelle vague de Covid-19, qui a forcé les autorités de ce pays à adopter de nouvelles restrictions sur les déplacement au moins jusqu’à la fin de ce mois.

Lire également : Voyages en France : nouvelles restrictions pour les algériens

Advertisement