Voyages et immigration – Les prix des billets pour les voyages entre la France et l’Algérie suscitent de nombreuses polémiques depuis la reprise de l’activité du transport aérien, il y a maintenant plus de quatre mois.

Advertisement

La pandémie mondiale du Coronavirus a handicapé les activités de plusieurs secteurs dès son arrivée l’année dernière. Le transport aérien aux quatre coins du monde s’est ainsi retrouvé suspendu à cause de la fermeture des frontières de plusieurs pays afin de freiner la propagation du redoutable virus. Les compagnies aériennes ont donc dû faire face à de nombreuses difficultés financières.

Depuis quelques mois et avec l’avancement de la vaccination, les restrictions liées à la fermeture des frontières sont levées au fur et à mesure et le transport aérien a repris. Cependant et pour rattraper les sommes perdues, certaines compagnies aériennes ont décidé d’attirer un nombre important de clients et ce, en proposant des prix défiant toute concurrence, d’autres au contraire, ont décidé de proposer des tarifs qui, selon les voyageurs, sont hors de portée. C’est le cas des prix des billets proposés par la France à destination de l’Algérie, des prix qui n’ont jamais été aussi élevés.

Billets pour l’Algérie depuis la France : des prix enflammés

Le groupe Expedia, spécialisé dans l’exploitation de plusieurs agences de voyages, a publié hier une étude en collaboration avec la société Airlines Reporting Corporation portant sur les prix des billets d’avion en 2021. À l’échelle internationale, une baisse de 15% a été observée depuis le début de l’année. Les prix proposés par la France seraient moins chers de 13% par rapport à la période d’avant la pandémie.

En revanche, cette baisse n’est pas appliquée sur les vols à destination de l’Algérie. En effet, la communauté algérienne établie en France ne cesse de pointer du doigt la cherté des billets malgré l’augmentation du nombre de vols entrée en vigueur le 28 août dernier, portant le nombre total des liaisons à 48 par semaine entre les deux pays. Les montants sont d’une moyenne de 500 euros par personne pour un aller simple, que ce soit chez la compagnie nationale Air Algérie ou les différentes compagnies françaises, y compris les Low Cost. La forte demande serait peut-être soulagée grâce à l’ouverture des frontières maritimes qui relieront Alger à Marseille le 1er novembre prochain, et entrainerait ainsi une baisse des prix des billets d’avion.

Lire également : Ouverture totale des frontières algériennes : voici la date prévue

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici