Voyages et immigration – Une compagnie Low Cost française a obtenu l’autorisation des autorités algériennes pour assurer des vols au mois de novembre prochain entre la France et l’Algérie.

Advertisement

Après la compagnie nationale Air Algérie, c’est la Low Cost française Transavia qui a obtenu l’autorisation du gouvernement algérien pour opérer des vols entre la France et l’Algérie au mois de novembre prochain. « Comme pour le mois d’octobre, nous avons obtenu l’autorisation des autorités algériennes d’opérer 9 vols par semaine entre la France et l’Algérie pour le mois prochain. Tous nos vols prévus en novembre ont été mis en vente sur notre site » a confié le service presse au site Web spécialisé Visa Algérie.

En effet, sur le site de ladite compagnie, des vols sont disponibles au départ de l’aéroport de Paris Orly vers celui de Houari Boumédiène à Alger les jeudis 11, 18, 25 novembre et les samedis 13, 20 et 27. Trois vols seront assurés vers l’aéroport de Mohamed Boudiaf à Constantine les samedis 13, 20 et 27 du même mois. Les liaisons vers l’aéroport Ahmed Ben Bella d’Oran sont les plus nombreuses (9) et auront lieu le 4, 8, 11, 13, 15, 18, 20, 25 et le 27 novembre. Quant aux vols au départ de Lyon vers Alger, ils sont programmés pour les mardis 23 et 30 novembre. Une seule rotation sera opérée au départ de Montpellier vers Alger le mercredi 10 novembre 2021.

Vols Transavia vers l’Algérie au départ de la France en novembre : prix et disponibilité

Les vols programmés pour ce mois d’octobre sont tous complets chez la filiale low cost d’Air France. Il faut dire que la demande est très forte entre les deux pays de la méditerranée depuis l’ouverture partielle des frontières algériennes, ce qui l’a poussée à utiliser les plus gros appareils de la flotte de sa maison mère pour les vols au départ de Paris. Il s’agit notamment des Boeing 777-300 pouvant accueillir jusqu’à 472 passagers.

Pour les prix des billets, ils sont affichés à 590 euros par personne pour un aller simple et ce, pour toutes les villes desservies. Rappelons que les tarifs des billets proposés depuis le mois de juin n’ont, jusqu’à présent, pas été au goût des voyageurs qui les ont jugés exorbitants. La reprise du trafic maritime au mois de novembre devrait contribuer à une baisse des prix des billets d’avion du même mois.

Lire également : Vols France Algérie : des billets toujours à des prix hors d’atteinte

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici