Voyages et immigration – Une nouvelle mesure entrera bientôt en vigueur concernant les vols au départ de la France vers l’Algérie. Les voyageurs qui pouvaient jusque là effectuer un test PCR 100% gratuit devront payer les frais dudit test à partir du 15 octobre prochain.

Advertisement

Les vols dans le sens FranceAlgérie ont repris depuis le 1er juin dernier, date de la réouverture partielle des frontières algériennes. Plusieurs compagnies, à commencer par Air Algérie assurent des liaisons entre les deux pays depuis cette date.

Actuellement, le nombre de vols entre la France et l’Algérie est de 48 par semaine. Sur ce chiffre, Air Algérie assure 24 vols tandis qu’Air France, Transavia, ASL Airlines et Vueling Airlines assurent les 24 autres. Outre les aéroports parisiens d’Orly et de Roissy Charles de Gaulle, les liaisons concernent également les villes de Lille, Lyon, Marseille ainsi que Montpellier.

Vols France – Algérie : nouvelle mesure pour les algériens

Mais les algériens qui voyagent sur les vols de France vers l’Algérie doivent se plier à une nouvelle mesure à partir du 15 octobre en cours. À partir de cette date, les tests PCR nécessaires pour voyager ne seront en effet plus remboursables par la sécurité sociale.

Ladite décision du gouvernement français avait été annoncée le 27 septembre dernier par le premier ministre Jean Castex. Elle vise ainsi à pousser le plus grand nombre de personnes résidant en France à se faire vacciner.

Comme pour l’élargissement de l’usage du Pass Sanitaire, cette décision est largement dénoncée en France, où elle est considérée comme une autre manière de rendre la vaccination obligatoire. Rappelons que pour les voyageurs à destination de l’Algérie, le test PCR négatif est nécessaire quel que soit leur statut vaccinal.

Ainsi, les voyageurs, même vaccinés qui ne se plieraient pas à cette règle se verront refoulés au niveau des aéroports de départ. Pour le cas spécifique de l’Algérie, la durée maximale du test PCR  ne doit pas excéder les 36 heures.

Désormais, les prix des tests PCR viendront donc s’ajouter à ceux des billets, ce qui fera encore grimper le prix moyen à dépenser pour le voyage. Rappelons qu’actuellement, les tests sont facturés à une moyenne de 50 Euros, alors que les prix moyens des billets vers l’Algérie sont de 500 euros par personne.

Lire également : Vols vers l’Algérie en novembre : pourquoi il ne faut pas réserver sur Air France ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici