Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Vols : le nouveau programme d’Air Algérie refusé par la France ?

Published

on

France nouveau programme Algérie

Voyages et immigration – Le nouveau programme de vols d’Air Algérie aurait été refusé par la France. C’est en effet la rumeur qui circule depuis hier samedi sur les réseaux sociaux.

La diaspora algérienne ne cache plus sa colère suite à la suppression, pour la deuxième fois ce mois-ci, du nouveau programme de vols qui devait entrer en vigueur aujourd’hui dimanche. Rendu public jeudi dernier, le communiqué annonçant l’ajout d’un total de 64 vols a été supprimé moins d’une heure bet demi après sa publication, alors que la présidence a annoncé la nomination d’Abdallah Moundji en tant que nouveau ministre des Transports.
deneme bonusu veren siteler
L’absence d’explications par rapport à cette démarche inquiète d’ailleurs fortement les voyageurs, qui se trouvent confrontés au même scénario pour la deuxième fois en moins d’une vingtaine de jours. Le silence des autorités à ce sujet ne manque également pas d’ouvrir la porte à toutes formes de rumeurs et de spéculations.

La France derrière la suspension du programme des vols vers l’Algérie ?

C’est ainsi qu’une rumeur annonçant que la France aurait refusé le nouveau programme d’Air Algérie a largement circulé sur les réseaux sociaux hier samedi. Ladite rumeur annonce en effet que ce serait la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) française qui aurait refusé le nouveau programme, en exigeant une ouverture totale des frontières algériennes.

Le député Abdelouahab Yagoubi, interrogé à ce sujet sur sa page Facebook officielle, a répondu qu’« il n’y a pas de sources crédibles » qui confirmeraient une telle information. La DGAC n’a d’ailleurs pas le pouvoir d’exiger une telle mesure à l’Algérie. Air Algérie n’est d’ailleurs pas obligée d’utiliser tous les créneaux dont elle dispose depuis la France, du moment qu’elle paie annuellement pour ceux-ci même sans les utiliser.

Il faut également savoir que le fait que les frontières françaises soient complètement ouvertes ne permet pas à la DGAC d’imposer des règles du type susmentionné aux compagnies aériennes.

Toujours en ce qui concerne le nouveau programme de vols, rappelons que le gouvernement pourrait y apporter de nouveaux détails ce dimanche, à l’occasion de la réunion du Conseil des ministres qui sera présidée par le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune.

Lire également : Vols vers l’Algérie : un député annonce une bonne nouvelle

 

Trending