Voyages et immigration – Mauvaise nouvelle pour les Algériens de France qui n’ont pas encore réservé de vols pour la période de l’Aïd El Fitr. Les prix repartent en effet à la hausse à l’approche de cette fête religieuse, a-t-on pu constater sur les sites web des différentes compagnies.

Advertisement

Les prix des billets vers l’Algérie ont significativement baissé depuis l’augmentation des vols intervenue au début du mois en cours. Chez Air Algérie, les vols au départ de la France ont notamment atteint des niveaux qui étaient inimaginables il y a encore quelques semaines. La compagnie nationale a d’ailleurs lancé deux classes tarifaires à bas prix : il s’agit des classes Économique Flex et Économique promo.

Cette dernière a été ouverte spécialement pour la période de l’Aïd El Fitr, qui correspondra au début du mois de Mai prochain. Au départ des aéroports de Paris, Air Algérie affichait ainsi des tarifs moyens de 200 euros pour un aller simple, ce qui est bien en dessous de la moyenne des 500 euros qui était appliquée auparavant.

De même, les autres compagnies aériennes françaises ont suivi l’exemple d’Air Algérie, et ont baissé leurs prix sur les créneaux qu’elles assurent entre les deux pays. Il faut dire que cette décision était nécessaire dans le cadre de la concurrence que se livrent lesdites compagnies sur les lignes entre la France et l’Algérie.

Vols pour l’Aïd : une autre mauvaise nouvelle pour les Algériens de France

Toutefois, une autre nouvelle risque de décevoir les Algériens de France qui n’ont pas réservé de vols pour la période de l’Aïd El Fitr, qui correspondra au début du mois de Mai prochain. En effet, les prix sont repartis à la hausse pour cette période, après la baisse du début du mois en cours.

Ceci est dû principalement à l’épuisement des billets aux tarifs promotionnels qui étaient mis en vente par les différentes compagnies pour la période de fin-avril/début-Mai. Chez Air Algérie, il n’y a d’ailleurs plus de créneaux disponibles pour cette période sur les lignes au départ de Paris, qui sont les plus desservies.

Chez les autres compagnies, il y a encore des billets disponibles, mais les prix sont toutefois élevés. Il faut ainsi compter à partir de 464 euros pour un aller-retour chez Transavia au départ de Paris. Ce tarif n’inclut d’ailleurs pas de bagages en soute. Pour un voyage similaire en ajoutant le prix d’un bagage, il faut compter plus de 540 euros.

Le constat est le même chez ASL Airlines, qui propose un aller-retour à  partir de 666 euros par personne. Air France applique, quant à elle, des prix exorbitants pour la période de l’Aïd El Fitr. Le prix d’un billet chez la compagnie française peut en effet atteindre plus de 800 euros pour un aller-retour entre les capitales française et algérienne.

Lire également : Vols France-Algérie : Volotea provoque de nouveau la colère des Algériens

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici