Voyages et immigration – L’ambassade algérienne à Paris a apporté des précisions concernant la suspension des vols spéciaux vers l’Algérie pour le mois de Mars. Cette décision avait, rappelons-le, été prise il y a quelques jours par les autorités du pays.

Les vols spéciaux vers l’Algérie seront en effet suspendus tout au long du mois de mars prochain. La décision en question a été confirmée depuis mardi 23 février par plusieurs représentations diplomatiques étrangères, dont l’ambassade de Turquie et le Consulat général de France à Alger. Cette décision concerne, pour rappel, les vols de rapatriement qu’Air Algérie opérait depuis le 10 janvier dernier au départ de Paris. La compagnie nationale devrait ainsi effectuer sa dernière liaison le 28 février prochain.

Concernant les compagnies Air France et ASL Airlines, qui opèrent des vols au départ des aéroports algériens, elles ne sont pour leur part pas concernées par la décision de suspension des liaisons aériennes. Le Consulat général de France à Alger a en effet confirmé, hier mercredi, que ces deux compagnies allaient continuer d’assurer leur programme pour le mois prochain.

Suspension des vols en Mars : peut-on encore rentrer en Algérie ?

L’ambassade d’Algérie à Paris est en effet la première source officielle algérienne à avoir confirmé la décision de suspension des vols pour le mois de mars. « Suite à la suspension des vols de rapatriement décrétée par les pouvoirs publics pour la période du 1er au 31 mars 2021, l’ambassade d’Algérie à Paris porte à la connaissance des ressortissants algériens en France souhaitant regagner l’Algérie que l’opération d’inscription des citoyens sur la plateforme Air Algérie est momentanément interrompue », a indiqué ladite représentation diplomatique dans une note d’information.

L’ambassade algérienne a également indiqué que les vols d’Air Algérie, qui sont maintenus jusqu’au 28 février affichent tous complet. Les algériens bloqués à l’étranger ne pourront donc plus rentrer avant la levée de la décision de suspension. « Les services du consulat général ne procèdent plus à l’inscription des demandes de rapatriement formulées par nos ressortissants », a indiqué, de son côté, le consulat général d’Algérie à Lyon.

Lire également : Suspension des vols en Algérie : quelles sont les liaisons concernées ?