Voyages et immigration – La compagnie aérienne française, Transavia a suscité une vive polémique concernant ses vols entre la France et l’Algérie.

Advertisement

Les frontières algériennes sont ouvertes depuis le 1er juin dernier, mais de nombreux citoyens résidant à l’étranger peinent encore à réserver leur place pour rentrer au pays. Le nombre de vol des compagnies desservant le territoire national, dont Air Algérie est actuellement d’une quinzaine de liaisons toutes destinations confondues. Au départ de la France, la compagnie nationale n’opère que trois vols hebdomadaires dont deux au départ de Paris et un seul au départ de Marseille. Air France, Transavia, ASL Airlines et Vueling Airlines n’assurent quant à elles qu’une seule liaison par semaine chacune.

Face à cette situation, les membres de la diaspora algérienne n’hésitent pas à exprimer leur colère, accusant même les compagnies aériennes de vendre leurs billets en dehors du cadre légal. Air Algérie fait ainsi partie des compagnies qui ont été accusées de vendre leurs billets « en cachette » et d’avoir recours à des pratiques de favoritisme au bénéfice de certaines personnes.

Vols vers l’Algérie : Transavia au centre d’une nouvelle polémique

De son côté, Transavia se trouve depuis ce matin au centre d’une vive polémique concernant la vente des billets pour ses vols vers l’Algérie. Ladite compagnie française a en effet ouvert les réservations pour son prochain vol dans le sens Orly-Oran, qui aura lieu le 5 août prochain. Toutefois, les billets ont déjà tous été vendus, selon les témoignages de nombreux passagers recueillis par Dnalgerie. Ceux-ci ont en effet affirmé avoir été informés par la compagnie française que le vol du 5 août prochain était complet, alors même que son site web officiel est inaccessible depuis ce matin.

« J’ai appelé et on m’a dit que c’est complet alors que le site ne fonctionne même pas, je n’y comprends rien. », nous dit notamment Karima*. « Je suis sur le site depuis 6h du matin, et quand j’appelle le call center on me dit que c’est complet », ajoute pour sa part Hamid*, étudiant algérien établi à Lyon depuis une année. « Personne n’a pu réserver, je suis sur le site depuis 8h du matin et on me dit que c’est complet, je n’y comprend rien. Comment ont-ils pu vendre les billets alors que le site n’est même pas accessible ? » s’indigne également Farouk*. Les témoignages de ce sens nous sont parvenus par dizaines depuis ce lundi matin, et tous s’accordent à dire la même chose : le call center de Transavia annonce que le vol du 5 août prochain est complet alors que le site web de la compagnie, sur lequel se fait la vente des billets est inaccessible. La compagnie aérienne française n’a d’ailleurs donné aucune explication à ce sujet, alors que nos tentatives de la joindre sont pour le moment restées vaines.

(*) Les prénoms ont été modifiés.

Lire également : Augmentation des vols vers l’Algérie : ça se précise

Advertisement