Voyages et immigration – La France a annoncé de nouvelles mesures sur les vols vers son territoire en provenance d’un total de 12 pays, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Les autorités françaises ont annoncé, il y a quelques jours, leur calendrier de déconfinement progressif et de reprise des voyages pour cet été. Ce pays compte ainsi accueillir les touristes étrangers à partir du 9 juin prochain, sous réserve que ceux-ci disposent d’un Pass Sanitaire. Ce dispositif n’est pas un passeport vaccinal, ont précisé les autorités françaises, mais plutôt un dispositif qui permet d’enregistrer les certificats de vaccination et l’historique des résultats des tests de dépistage des voyageurs.

Rappelons toutefois que la France ne compte pas encore rouvrir complètement ses frontières. Le régime des motifs impérieux, instauré pour certains pays dont l’Algérie depuis le 31 janvier dernier, reste en effet toujours en vigueur. Ainsi, les voyageurs en provenance ou à destination des pays concernés sont toujours tenus de justifier le motif de leur voyage. Dans ce sens, ils doivent notamment fournir une attestation d’entrée ou de sortie du territoire français accompagnée des pièces prouvant le motif de voyage mentionné.

Vols vers la France : de nouvelles mesures instaurées

Par ailleurs, la France a également instauré de nouvelles mesures sur les vols vers son territoire en provenance de 7 nouveaux pays, rapporte l’Agence France Presse. Selon la même source, les pays concernés sont la Turquie, le Bangladesh, le Sri Lanka, le Pakistan, le Népal, les Émirats Arabes Unis et le Qatar. Les voyageurs en provenance de ces pays doivent ainsi présenter un test PCR négatif de moins de 36 heures, au lieu des 72 heures habituelles, et se soumettre à une période d’isolement obligatoire d’une durée de 10 jours à leur arrivée sur le territoire français, a indiqué l’AFP.

Rappelons que les autorités françaises ont déjà instauré cette mesure, depuis le 24 avril dernier, aux voyageurs en provenance l’Inde, du Brésil, de l’Argentine, du Chili et de l’Afrique du Sud. Avec son élargissement, elle touche donc désormais les voyageurs en provenance de 12 pays au total. L’Algérie n’est quant à elle pas concernée, mais demeure sur la liste des pays tiers encore soumis au régime des motifs impérieux depuis le 31 janvier dernier.

Rappelons également qu’actuellement, plusieurs compagnies étrangères continuent d’effectuer des vols spéciaux entre l’Algérie et la France malgré la fermeture des frontières. Il s’agit d’Air France, ASL Airlines et Transavia, qui desservent les aéroports de Paris et de Lyon au départ d’Alger, Annaba et Béjaïa.

Lire également : Maghreb : le Maroc suspend ses vols avec l’Algérie