Voyages et immigration – La compagnie française Air France a apporté, ce vendredi 11 juin de nouvelles précisions concernant la reprise de ses vols vers l’Algérie, qui a rouvert partiellement ses frontières il y a quelques jours.

Les autorités algériennes ont en effet autorisé la reprise des vols internationaux à destination du territoire national depuis le 1er juin en cours. Néanmoins, cette opération reste pour le moment très limitée et encadrée par un protocole sanitaire strict que doivent respecter tous les voyageurs en provenance de l’étranger. Ces derniers doivent ainsi respecter un  confinement d’une durée de cinq jours dès leur arrivée. Ils doivent également avoir payé à l’avance les frais liés à cette procédure, dont le montant est de 33.000 dinars, et présenter un test PCR réalisé moins de 36 heures avant leur départ.

Concernant le programme des vols, il concerne actuellement les aéroports de Päris-Orly, Marseille, Barcelone, Tunis, Istanbul, Francfort et Rome. Air Algérie, qui effectue l’essentiel des liaisons, dessert ces villes à raison d’un vol par semaine en aller-retour chacune, et ce au départ d’Alger, Constantine et Oran. Les compagnies Turkish Airlines, Tunisair et Alitalia desservent également l’Algérie au départ et à destination de leurs pays respectifs, et ce au même rythme que la compagnie nationale.

Air France va reprendre ses vols vers l’Algérie

De son côté, la compagnie aérienne française, Air France a également apporté de nouvelles précisions concernant la reprise de ses vols vers l’Algérie. La même source a en effet indiqué, ce vendredi qu’elle avait reçu l’aval des autorités algériennes pour effectuer des liaisons depuis l’Hexagone.  « Nous vous confirmons qu’Air France a été autorisée à opérer, la semaine prochaine uniquement, deux vols commerciaux entre la France et l’Algérie dans le cadre d’un accord entre les deux pays. Ces vols seront en vente sur airfrance.fr et airfrance.dz prochainement », a expliqué Air France dans une déclaration au média spécialisé Visa Algérie. La compagnie française ne mentionne en revanche pas les dates et les aéroports de destination de ces deux vols.

Air France est ainsi la seconde compagnie française à annoncer une reprise de ses vols avec l’Algérie. Transavia avait en effet indiqué, plus tôt ce vendredi qu’elle allait effectuer une liaison en aller retour avec l’aéroport d’Oran le 16 juin prochain. La filiale low-cost d’Air France-KLM a précisé que les voyageurs devaient respecter les conditions d’entrée mises en place par le gouvernement d’Abdelaziz Djerad. « Pour accéder au territoire algérien, les passagers doivent réaliser à leurs frais une quarantaine de 5 jours dans un hôtel dans lequel ils seront assignés par les autorités algériennes à leur arrivée à destination », a-t-elle rappelé.

Lire également : Nouveaux vols d’Air Algérie : de nouveaux détails révélés