Voyages et immigration – Deux compagnies aériennes françaises suscitent une vive colère en Algérie à cause des prix des billets pour leurs vols à destination de ce pays pour le mois de décembre prochain.

Advertisement

Les tarifs pour les vols vers l’Algérie restent toujours très élevés, et ce malgré un renforcement du programme de la part des autorités algériennes. Actuellement, le nombre de vols hebdomadaires, qui est de 102 au départ et à destination de 11 pays, peine toujours à répondre à la forte demande des algériens de l’étranger.

La France, qui est le pays le plus desservi bénéficie de 48 vols par semaine dont la moitié est assurée par la compagnie nationale Air Algérie. Les prix se maintiennent quant à eux à des niveaux records, avec une moyenne de 500 euros pour un aller simple sur la ligne Paris-Alger.

L’autre problème auquel doit faire face la diaspora algérienne en France est la rareté des vols au départ de villes autres que Paris. Certaines compagnies comme ASL Airlines ou Transavia assurent bien des vols au départ de Lille, Lyon ou encore Montpellier. Le nombre de liaisons au départ de ces villes – une à deux par semaine – reste toutefois très en dessous des attentes des algériens vivant dans l’Hexagone.

Vive colère en Algérie contre deux compagnies françaises

Dans ce contexte, deux compagnies françaises suscitent d’ailleurs une vivre colère parmi les voyageurs, du fait de leurs prix jugés excessifs vers l’Algérie. Les deux compagnies concernés sont ASL Airlines et Transavia, qui assurent quelques vols au départ d’aéroports autres que ceux de Paris.

Ainsi, la filiale low-cost du groupe Air France-KLM, à savoir Transavia, propose des billets sur la ligne Lyon-Alger à partir de 590 euros par personne pour un aller-simple pour le mois de décembre prochain. Ce tarif est jugé excessivement élevé si l’on prend en compte la distance entre Lyon et Alger, et surtout le fait que la même compagnie propose des billets sur la ligne Lyon-Sfax (Tunisie) à un prix très attrayant de 49 euros.

ASL Airlines, autre compagnie low-cost, propose quant à elle des billets sur la même ligne pour 450 euros en aller-simple. Pour une famille de trois personnes, cela équivaut à 1350 euros pour un aller simple et à plus de 2000 euros pour un aller-retour.

Les deux compagnies aériennes n’ont d’ailleurs pas échappé aux critiques des voyageurs algériens, qui ne comprennent pas pourquoi les tarifs sont aussi élevés vers l’Algérie alors que des pays comme le Maroc et la Tunisie bénéficient de liaisons à des prix dépassant rarement les 100 euros pour un aller simple.

Lire également : Transferts d’argent de la diaspora algérienne : des chiffres qui font polémique

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici