Voyages et immigration – Il semble que ce soit désormais la fin des bons plans pour les algériens qui souhaitent voyager moins cher entre la France et l’Algérie.

Advertisement

Depuis la réouverture partielle des frontières en juin dernier, les algériens de France sont sans cesse à la recherche d’alternatives pour pouvoir voyager à des tarifs abordables en direction de l’Algérie. Plusieurs personnes ont ainsi opté pour des vols avec escale.

Le renforcement du programme de vols avec la Tunisie avait d’ailleurs suscité de nombreux espoirs, d’autant plus que la compagnie Tunisair proposait il y a peu des tarifs très avantageux sur la ligne Paris-Tunis-Alger. Les citoyens pouvaient ainsi voyager en aller simple pour moins de 400 euros. L’ajout de vols quotidiens sur la ligne Tunis-Alger offrait également aux personnes concernées l’avantage de ne pas devoir passer une nuit en Tunisie, comme c’est le cas avec d’autres compagnies étrangères.

France-Algérie : fin des bons plans pour voyager moins cher

Toutefois, il semblerait que ce soit bien la fin des bons plans pour les algériens qui souhaitent voyager moins cher entre la France et l’Algérie. Les prix sur la ligne Paris-Tunis-Alger ont en effet grimpé en flèche, et les liaisons sont désormais plus chères que les vols directs entre Paris et Alger.

Ainsi, le prochain vol de Tunisair, qui aura lieu le 19 de ce mois de janvier, est proposé à 832 euros par personne pour un aller simple entre Paris et Alger avec escale à Tunis. Deux autres vols sont également proposés à plus de 500 euros par personne sur la même ligne. Les tarifs chez Tunisair ont donc subitement augmenté, au grand désespoir des clients algériens de la compagnie.

Avec ces tarifs, les membres de la communauté nationale devront donc renoncer à voyager avec Tunisair, d’autant plus que de nombreuses compagnies proposent des vols directs à des prix relativement abordables. La compagnie aérienne tunisienne n’a d’ailleurs pas expliqué cette hausse surprise de ses tarifs, qui étaient à des niveaux très abordables il y a encore quelques jours. Selon plusieurs observateurs, il s’agirait là d’un effet de la forte demande de la part des algériens de France, qui a fini par pousser la compagnie tunisienne à augmenter ses prix en raison du nombre de places insuffisant.

Lire également  :Prix des billets vers l’Algérie : le coup de gueule d’un député

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici