Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Voyages : Air Canada joue un mauvais tour à des voyageurs algériens

Published

on

Air Canada voyageurs algériens

Immigration – Algérie Visas et VoyagesLa compagnie aérienne Air Canada a joué un mauvais tour à plusieurs voyageurs, et notamment Algériens. C’est ce qu’ont déploré des défenseurs des droits des voyageurs, qui accusent ouvertement le transporteur canadien de contrevenir aux règles fédérales, en refusant de verser une indemnité aux passagers dont le vol a été annulé en raison d’un manque de personnel.

Selon la Charte canadienne des droits des passagers aériens, une compagnie aérienne doit prévoir des indemnités pouvant atteindre 1000 $ « en cas de retards et d’annulations dans des situations attribuables au transporteur, mais qui ne sont pas nécessaires par souci de sécurité » et si le passager en été informé 14 jours ou moins avant l’heure de départ. Toutefois, les compagnies aériennes n’ont pas à verser un sou si le vol est annulé pour des raisons de sécurité.

Dans une note remise le 29 décembre 2021, Air Canada instruisait ses employés de classer les vols annulés à cause d’un manque de personnel comme un problème « de sécurité ». Les clients touchés, dont des Algériens, par ces annulations en cascade d’Air Canada étaient admissibles aux normes concernant le logement et les repas, mais pas à l’indemnité prévue dans la Charte.

Selon la note, cette politique devait être « temporaire ». Cependant, la compagnie aérienne canadienne a reconnu dans un courriel transmis le 25 juillet 2022 qu’elle « était encore en place à cause des circonstances persistances provoquées par les variants de la COVID ». L’Office des transports du Canada (OTC) a d’ailleurs réagi et a dit que réduire le manque de personnel à un problème de sécurité contrevient aux règles fédérales. Elle affirme que le manque de personnel dû « à l’action ou à l’inaction du transporteur » entre dans la catégorie des situations qui lui sont attribuables.

Voyageurs algériens : ce que reproche au juste ” Droits des voyageurs ” à Air Canada

Il est à signaler que, le président du groupe de presse ” Droits des voyageurs “, Gabor Lukacs, reproche à Air Canada d’exploiter une lacune dans la Charte pour éviter de verser une indemnité à ses clients. Il demande à l’OTC d’être plus sévère dans l’application de la Charte.« [Air Canada] interprète faussement des choses qui ne sont nettement pas des problèmes de sécurité », lance-t-il. Notons que, les clients peuvent interjeter appel d’une décision d’une compagnie aérienne en présentant une plainte à l’OTC. Toutefois, celle-ci doit examiner un grand nombre de dossiers. En mai, on en dénombrait 15 300 liés à des compagnies aériennes.

M. Lukacs mentionne que dans l’Union européenne, les compagnies aériennes ne peuvent pas évoquer des raisons de sécurité pour éviter de verser une indemnité aux passagers en cas d’une annulation. Seules des « circonstances extraordinaires » comme de mauvaises conditions météorologiques ou de l’instabilité politique peuvent libérer les compagnies de l’obligation de verser une indemnité.

De son coté, Sylvie Bellefeuille, présidente du groupe Option consommateurs, dit que la note d’Ar Canada démontre que la priorité de la compagnie aérienne est de limiter les coûts d’une annulation d’un vol au lieu de procurer un bon service à ses clients. Elle accuse Air Canada de chercher à dissuader ses clients de demander une indemnité. « Cette tactique ne démontre pas, selon nous, que la compagnie se préoccupe de ses clients. »

Lire également :

Repas servis à bord : Tassili Airlines fait-elle mieux qu’Air Algérie ? (Photos)

Advertisement

Trending