Visas et immigration – Plusieurs nouveaux changements ont été annoncés concernant les voyages entre l’Algérie et la France. Les frontières entre les deux pays sont, rappelons-le, fermées depuis maintenant une année.

Advertisement

Plusieurs compagnies continuent actuellement d’effectuer des vols spéciaux entre l’Algérie et la France. Il s’agit d’Air France, Transavia et ASL Airlines. Cette dernière, qui a également annoncé des vols pour le mois d’avril prochain, dessert les aéroports de Paris Charles de Gaulle et Lyon Saint-Exupéry au départ des villes algérienne de Béjaïa, Alger et Annaba. Air France assure, quant à elle, des liaisons aériennes au départ de la capitale algérienne et de la ville d’Oran, dans l’Ouest du pays.

Air Algérie a, de son côté, suspendu tous ses vols au départ des aéroports français pour ce mois de mars. La compagnie nationale, qui effectuait trois vols quotidiens depuis la capitale française, a mis un terme à son programme le 28 février dernier sur décision des hautes autorités du pays.

Voyages Algérie France : voici tous les nouveaux changements

Cette semaine, plusieurs changements ont été annoncé concernant les voyages entre l’Algérie et la France. Le ministère français des affaires étrangères a notamment annoncé des modifications sur le régime des motifs impérieux qui avait été mis en place le 31 janvier dernier pour les ressortissants des pays tiers, dont les algériens, voyageant de et vers la France. Ainsi la liste de ces motifs a été élargie pour inclure les couples mariés ou pacsés dont l’un des membres se trouve à l’étranger pour des raisons professionnelles. Le cas des enfants scolarisés en France, mais dont la famille est établie dans un pays tiers, est également inclut dans la liste des motifs impérieux.

Les personnes dont la résidence principale est établie en France, les couples mariés avec enfants dont l’un des membres se trouve à l’étranger ainsi que les étudiants qui doivent passer un concours sont également inclus dans la liste des personnes autorisées à voyager de et vers la France.

Par ailleurs, la compagnie aérienne ASL Airlines a également annoncé, dans un communiqué rendu public sur son site web, que les algériens titulaires d’un visa de type C doivent impérativement présenter une autorisation de sortie du territoire algérien pour embarquer à bord de ces vols. Ce document peut être demandé en ligne sur le site du ministère algérien de l’intérieur, et est requis pour les personnes détenant un visa de type C qui est délivré notamment aux candidats au regroupement familial.

Enfin, les autorités françaises ont également décidé de supprimer le régime des motifs impérieux pour les ressortissants français qui voyages au départ d’un pays extérieur à l’Union Européenne, comme l’Algérie. « Le Conseil d’État juge disproportionné d’exiger un motif impérieux aux Français qui souhaitent rentrer en France, car l’impact de ces déplacements est mineur sur la propagation de l’épidémie de Covid-19 », a annoncé hier vendredi le Conseil d’État français dans un communiqué.

Lire également : Vols de France vers l’Algérie : voici la liste complète des motifs impérieux

Advertisement