Voyages et immigration – L’Algérie a été classée comme pays de la liste rouge de la France depuis le 21 août dernier. Cependant, plusieurs raisons prouvent l’amélioration de la situation sanitaire dans le pays africain.

Advertisement

Afin de garantir de bons déplacements et freiner la propagation de la Covid-19, la France a établi une classification des pays dont proviennent les voyageurs en se basant sur les indicateurs sanitaires de ceux-ci. Ainsi, les pays étrangers sont divisés en trois zones. Zone verte pour ceux dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et où aucun variant préoccupant n’est recensé comme les pays de l’Union Européenne. Zone orange pour les pays où une circulation du virus est active mais maitrisée avec la présence de variants. Et enfin, zone rouge pour les pays dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants.

Depuis le 21 août 2021, l’Algérie a été classée comme pays de la liste rouge par la France. Les citoyens algériens non-vaccinés par l’un des vaccins reconnus par la France ( Pfizer, Astrazeneca, Moderna, Johnson & Johnson, Sinovac, Sinopharm et le Serum Institute of India ) sont donc soumis à un nombre de restrictions pour se rendre à l’Hexagone. Il s’agit notamment de la présentation d’un test PCR effectué en moins de 48 heures avant le vol, de la réalisation d’un test antigénique une fois sur le sol français et du respect d’une période de confinement de 10 jours.

Voyages en France : l’Algérie toujours classée sur la liste rouge

Selon la dernière mise à jour du gouvernement français, l’Algérie figure toujours parmi les pays classés sur la liste rouge. Cette décision a été prononcée après la constatation d’une forte vague du virus durant la saison estivale. Toutefois, la situation sanitaire s’est fortement améliorée depuis. Les derniers chiffres démontrent une stabilisation avec l’enregistrement de 100 à 200 cas par jour. Les hôpitaux ne souffrent plus de la saturation et des pénuries connues ces derniers mois.

Ajoutons que la campagne de vaccination avance à grands pas. Selon le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, le taux de vaccination a atteint les 50% et pourrait atteindre l’objectif de 70% d’ici la fin de l’année courante. L’Algérie lancera également la production du vaccin Coronavac en collaboration avec le laboratoire chinois Sinovac à partir de ce mercredi 29 septembre 2021. Ce dernier, largement utilisé en Algérie a récemment été reconnu par la France.

Ces arguments pousseront peut-être la France à retirer prochainement l’Algérie de sa liste des pays rouges. Ainsi, les déplacements entre les deux pays seront plus fluides.

Lire également : France-Algérie : des vols déjà complets en octobre chez ASL Airlines

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici