Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie a apporté de nouvelles précisions concernant les voyages vers la France, ainsi que vers le Royaume-Uni.

Advertisement

La situation sanitaire qui prévaut dans le monde depuis bientôt deux ans se complique davantage avec l’apparition du variant Omicron de la Covid-19. Cette nouvelle souche de la maladie, originaire d’Afrique du Sud touche en effet plusieurs pays en Europe, dont la France qui est la première destination étrangère des algériens.

Face à cette menace, de nombreux pays commencent à renforcer les contrôles à leurs frontières. C’est notamment le cas de l’Algérie, qui a décidé d’instaurer le Pass vaccinal pour l’ensemble des voyageurs arrivant sur le territoire national par voie maritime.

Cette décision, entrée en vigueur depuis hier lundi est largement critiquée par les membres de la diaspora ainsi que par les représentants de la communauté nationale à l’étranger. Le député Abdelouahab Yagoubi, qui a saisi le ministère des transports à ce sujet il y a quelques jours, a notamment évoqué une « décision irréfléchie ».

Air Algérie : nouvelle communication sur les voyages en France

Dans ce contexte, la compagnie nationale Air Algérie vient d’apporter de nouvelles précisions au sujet des voyages avec la France, ainsi qu’avec le Royaume-Uni. Ces deux pays ont, rappelons-le, annoncé le durcissement des conditions d’entrée sur leur territoire pour les voyageurs étrangers.

Dans sa dernière mise à jour, la compagnie nationale algérienne rappelle ainsi que pour voyager en France, les passagers ont désormais besoin de présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique réalisé moins de 48 heures avant la date de leur voyage. Cette mesure concerne l’ensemble des voyageurs indépendamment de leur statut vaccinal, a précisé la même source.

Cette mesure vient s’ajouter ainsi aux restrictions qui étaient en vigueur depuis plusieurs mois. En plus du test négatif, les voyageurs non-vaccinés restent soumis à l’obligation de justifier d’un motif impérieux pour pouvoir entrer en France. Ils sont en outre soumis à un test de dépistage aléatoire à l’arrivée et à l’obligation de respecter une période d’auto-confinement d’une durée de sept jours.

Les voyageurs vers le Royaume-Uni doivent, pour leur part, présenter un test de dépistage négatif réalisé moins de 48 heures avant leur vol, contre 72 heures auparavant. Cette dernière mesure entre en vigueur à partir de ce mardi 7 décembre, a précisé la compagnie aérienne algérienne.

Lire également : Traversées maritimes : nouvelle polémique autour d’Algérie Ferries (vidéo)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici