Algérie-France– Le Consulat de France à Alger a tenu, aujourd’hui 17 janvier, à apporter des précisions concernant les voyages entre l’Algérie et la France. En effet, dans un publication sur sa page Facebook, la représentation diplomatique française fait part des nouvelles conditions d’accès Hexagone, qui entreront en vigueur, à partir de demain lundi 18 janvier. 

Advertisement

Ainsi, le Consulat français rappelle que tout déplacement international depuis et vers l’Hexagone est strictement déconseillé jusqu’à nouvel ordre. Par ailleurs, dans le cas des déplacements pour motifs impérieux, les personnes intéressées se doivent de respecter certaines conditions sanitaires plus strictes mise en place par les autorités françaises. Les nouvelles restrictions seront appliquées, à compter de la journée de demain. Notons qu’elles concerneront tous les voyages internationaux et notamment les voyages entre l’Algérie et la France.

Par conséquent, tous les voyageurs âgés de onze ans et plus, se déplaçant depuis le sol algérien vers le territoire métropolitain, par voie aérienne, maritime ou fluviale devront désormais présenter le résultat négatif d’un test PCR, datant de moins de 72 heures avant le jour de départ. Sachant bien que les tests antigéniques ne sont plus acceptés.

De plus, ces mêmes personnes doivent présenter au transporteur, avant leur embarquement, une déclaration sur l’honneur faisant foi de la non-présentation de symptômes d’infection au Coronavirus. Elles doivent également mentionner dans ce document ne pas avoir été en contact avec une personne contaminée à la Covid-19. Et ce dans les quatorze jours précédant le voyage entre l’Algérie et la France.

Voyages entre l’Algérie et la France : isolement obligatoire en arrivant en Hexagone

Toutes les personnes désirant se rendre en France, dont les algériens, doivent s’engager à respecter un isolement volontaire d’une durée de sept jours après leur arrivée en France. Elle doivent préciser l’adresse de leurs hébergements et s’engager à réaliser un test de dépistage de type PCR, à l’issue de cette période. Il est à noter que, le modèle de cette nouvelle déclaration sur l’honneur sera publié dans les prochaines heures sur le site internet du ministère de l’intérieur.

Pour conclure son communiqué, le Consulat de France à Alger a précisé qu’aucune dérogation ne sera accordée aux ressortissants algériens sur les tests PCR. D’autant que les autorités algériennes ont fait part de la disponibilité de ces tests de dépistage anti Covid-19. Ce qui signifie concrètement que, les passagers embarquant depuis l’Algérie et justifiant d’un test PCR négatif ne seront pas testés au niveau des aéroports français.

Lire également :

Algérie : le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid apporte des précisions concernant le vaccin et la vaccination en sol algérien

Advertisement