Visas et immigration – La France a annoncé, ce jeudi 11 mars, de nouvelles mesures concernant les voyages avec les pays extérieurs à l’Union Européenne, dont l’Algérie.

La France a fermé ses frontières depuis le 31 janvier dernier aux ressortissants des pays extérieurs à l’Union Européenne, dont l’Algérie. Les autorités françaises ont, dans ce sens, mis en place des mesures renforcées sur les voyages au départ et à destination de ces pays. L’une de ces mesures phares a été l’introduction du régime des motifs impérieux pour toutes les personnes qui souhaitent entrer en France depuis un pays tiers, ou se rendre dans l’un de ces pays depuis le territoire français.

Avec cette nouvelle mesure, les voyageurs en provenance ou à destination des pays concernés, dont l’Algérie, devaient remplir selon le cas une attestation d’entrée ou de sortie du territoire français en spécifiant le motif de leur voyage. Les personnes concernées devaient également fournir les pièce justifiant le motif avancé, qui était vérifié avant leur embarquement à l’aéroport.

Voyages avec l’Algérie : la France annonce de nouvelles mesures

La France a en effet annoncé, dans un communiqué rendu public ce jeudi par son ministère des affaires étrangères, de nouvelles mesures concernant les voyages avec les pays extérieurs à l’Union Européenne, dont l’Algérie. Les autorités françaises ont décidé, dans ce sens, d’assouplir les conditions d’entrée ou de sortie de leur territoire pour les voyageurs en provenance ou à destination des pays concernés. « Cinq semaines après la mise en place de motifs impérieux pour les déplacements hors de l’espace européen, ce régime est amendé pour tenir compte de l’évolution épidémique internationale et ajouter un certain nombre de situations d’urgence qui constituent des motifs impérieux. », lit-on dans le communiqué du département de Jean Yves le Drian.

« La liste des motifs impérieux et personnels a été élargie pour inclure l’ensemble des relations familiales et ajouter de nouvelles situations liées à l’éloignement familial », précise le même document. La nouvelle liste des motifs impérieux concernera ainsi les couples mariés dont l’un des membres se trouve à l’étranger pour des raisons professionnelles, les enfants scolarisés en France et dont le foyer familial se trouve à l’étranger ainsi que « les couples avec enfants, vivant l’un en France, l’autre à l’étranger et séparés ».

« Les étudiants en situation de passer un concours sont aussi ajoutés à la liste ainsi que les retours vers la résidence principale lorsqu’elle est établie en France. », précise en outre le même communiqué. Le ministère français des affaires étrangère a indiqué, par ailleurs, que les modèles d’attestation de déplacement de et vers la France seront incessamment mis à jour suite à ces nouvelles mesures.

Lire également : Voyages de France vers l’Algérie : voici la liste complète des motifs impérieux