Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie a annoncé de nouveaux changements pour les voyageurs à destination de la France.

Advertisement

La France est le pays le plus desservi au départ de l’Algérie depuis la réouverture partielle des frontières de ce pays d’Afrique du Nord le 1er juin dernier. Ceci est dû au fait que l’Hexagone est la première destination européenne des algériens, et est le pays où réside la plus importante communauté d’algériens expatriés.

Ainsi, il y a actuellement 48 vols hebdomadaires au départ et à destination de la France sur un total de 64. Sur ce chiffre, Air Algérie se taille la part du lion avec 24 vols chaque semaine. Air France, Transavia, ASL Airlines et Vueling Airlines se partagent quant à elles les 24 vols restants.

Par ailleurs, la France vient de mettre à jours les conditions de voyage vers son territoire pour les algériens. L’Algérie, qui était sur liste rouge depuis un peu plus d’un mois, repasse sur liste orange à partir de ce lundi 11 octobre. Cette décision devrait ainsi augmenter la demande sur les vols entre les deux pays, alors que le programme actuel se montre déjà insuffisant.

Air Algérie : nouvelles conditions pour les voyageurs vers la France

Dans ce contexte, Air Algérie a d’ailleurs annoncé de nouveaux changements pour les voyageurs à destination de la France. La compagnie nationale rappelle ainsi les dernières règles qui ont été adoptées par ce pays de l’Espace Schengen.

La compagnie nationale rappelle en premier lieu que les personnes vaccinées avec l’un des vaccins approuvés par l’Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson) ne sont soumis à aucune restriction lords de l’entrée sur le territoire français.

Les personnes vaccinées au Sinovac doivent en revanche recevoir une dose complémentaire de Pfizer ou Moderna au moins 7 jours avant leur entrée en France. Le fait que ces deux vaccins ne sont pas disponibles en Algérie fait toutefois qu’il est impossible de remplir cette condition. Les personnes ayant un schéma vaccinal complet au Sinovac restent, de ce fait, soumises aux mêmes restrictions que les voyageurs non vaccinés.

La compagnie nationale rappelle enfin les changements concernant les voyageurs non-vaccinés. Ceux-ci doivent ainsi fournir un motif impérieux, ainsi que le résultat d’un test PCR datant de moins de 72 heures (48 heures auparavant) préalablement à leur embarquement. Les personnes concernées doivent également signer une déclaration qui stipulent qu’elles ne présentent aucun symptôme de Covid-19 et qu’elles acceptent de se soumettre aux conditions imposées par le gouvernement français aux voyageurs en provenance des pays de la zone orange. Ces conditions sont, pour rappel, un  test antigénique à l’arrivée et une période d’auto-confinement de 7 jours. Cette dernière condition remplace, rappelons-le, la période de 10 jours de confinement obligatoire qui était en vigueur depuis le 21 août.

Lire également : Des billets Marseille Alger à plus de 1000 euros : les membres de la diaspora dénoncent

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici