Immigration – Algérie Visas et Voyages – La compagnie maritime nationale Algérie Ferries a, encore une fois, provoqué la colère des passagers. Et cette fois, ce n’est pas un problème de billetterie, de réservation ou même d’organisation, mais en raison d’un énième report d’une traversée que les passagers embarqués n’attendaient même pas.

Advertisement

Et la colère des passagers contre Algérie Ferries s’exprime cette fois-ci depuis le navire Badji Mokhtar III où se trouvent encore les voyageurs mécontents. Ce qui explique le plus ce mécontentement des passagers, c’est le manque d’information autour de ce report qui touche la traversée AlgerMarseille qui devait avoir lieu, lundi 4 avril à 16 heures.

La colère des passagers s’explique par le manque de communication d’Algérie Ferries

Algérie Ferries n’a même pas communiqué sur ce report. Il a fallu qu’une page Facebook spécialisée annonce le report plus de quatre heures après l’heure prévue pour le départ. En effet, c’est la page Infos maritimes et portuaires en Algérie qui a annoncé, lundi après 20 heures que les conditions météorologiques ont empêché le Badji Mokhtar III de démarrer vers Marseille à 16 heures. Les animateurs de cette page ont également fait savoir que le navire devait partir ce mardi 5 avril à 7 heures du matin. D’ailleurs, les passagers étaient restés à bord pour ne pas refaire toutes les procédures inutilement.

C’est exactement ce qu’a suscité la colère des passagers à bord et leurs familles de l’autre côté de la Méditerranée. L’information n’a pas circulé et les passagers ont vu cela comme un manque de considération de la part d’Algérie Ferries. Cela en plus des désagréments que ce retard va causer aux passagers, en matière de temps perdu ou de projets chamboulés.

Témoignages depuis le navire d’Algérie Ferries

C’est le cas de Farid qui se trouve à bord du Badji Mokhtar III et qui n’accepte pas le fait de perdre un 4e jour de ramadan loin de sa femme et de ses enfants. « Je souhaitais au moins passer le quatrième jour de ramadan avec ma famille à Paris, mais Algérie Ferries en a décidé autrement », fulmine Farid interrogé par DNA. Surtout qu’il n’oublie pas qu’une fois à Marseille, il lui restera encore du chemin par train vers la capitale française, Paris. « Tout cela est une perte de temps pour moi et les miens », ajoute-il.

De son côté, Mohamed n’a pas apprécié le silence d’Algérie Ferries dans cette affaire de report. « Les perturbations climatiques sont là depuis quelques jours. Je ne vois pas pourquoi attendre la dernière minute pour reporter, ensuite rester muet comme une carpe. ils auraient pu communiquer sur la question », martèle-t-il, considérant cette attitude comme « un manque de respect pour les voyageurs ».

Lire aussi : France-Algérie : Annulation de tous les billets aux tarifs promotionnels ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici