Voyages et immigration – Le ministère des transports a émis un nouveau communiqué au sujet de l’augmentation des vols à destination de l’Algérie, ainsi que de l’ouverture de nouvelles lignes maritimes.

Advertisement

Les autorités algériennes semblent désormais prêtes à une ouverture plus large des frontières. Ces derniers jour, le ministre des transports, Aissa Bekkai a en effet multiplié les annonces à ce sujet. Lundi dernier, le premier responsable du secteur s’est exprimé sur les prix des billets pour les vols au départ de l’étranger. Invité du Forum de la radio nationale, il a ainsi promis une baisse des tarifs qui sera accompagnée d’une augmentation du nombre de liaisons. Sans donner de date précise, M.Bekkai a toutefois rappelé que la décision d’ouverture complète des frontières dépendra principalement de l’évolution de la situation sanitaire. « Le comité scientifique aura aussi son mot à dire sur le sujet », a-t-il indiqué.

Le même ministre des transports a également effectué une visite inopinée à l’agence d’Air Algérie de la Place Audin (Alger-centre). Il a notamment rencontré des clients de la compagnie nationale et constaté la qualité de l’accueil et du service proposé au niveau de cette agence. « Le ministre a souligné les efforts du ministère pour augmenter le nombre de vols au cours des prochains jours, ce qui contribuera à alléger la pression sur Air Algérie, ainsi qu’un retour des prix des billets à des niveaux acceptables », a indiqué le département de Aïssa Bekkai dans un communiqué.

Augmentation des vols en Algérie : nouveau communiqué du ministère

Toujours dans le même sillage, le Ministère des transports a également publié un nouveau communiqué, dimanche soir, au sujet de l’augmentation des vols et de l’ouverture de nouvelles lignes maritimes avec l’Algérie. Ledit document a été rendu public à l’issue d’une rencontre entre le premier responsable du secteur et l’ambassadeur du Qatar en Algérie, Abdulaziz Ali Naama.

« Les deux parties ont convenu de la mise en œuvre de l’accord signé entre les deux pays en 1998 dans le domaine du transport aérien. Les deux parties ont également convenue de l’augmentation progressive des liaisons aériennes entre les deux pays, et du renforcement dudit accord en fonction du développement des échanges commerciaux et économiques entre eux », lit-on notamment dans le document du Ministère des transports. « En dernier lieu, les deux parties ont également convenu de l’accélération des négociation pour l’ouverture d’une ligne maritime entre les deux pays, dans le but de développer les échanges commerciaux et économiques », a également écrit le département de Aïssa Bekkai.

Lire également : Classement Forbes : Le DG d’Air Algérie parmi les personnalités les plus influentes

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici