Voyages et immigration – Les vols entre l’Algérie et l’Allemagne pourraient connaître une hausse d’ici les prochaines semaines. C’est en tout cas ce qu’a réclamé, hier mardi, l’ambassadrice d’Allemagne à Alger Elisabeth Wolbers.

Advertisement

Les frontières aériennes de l’Algérie sont partiellement ouvertes depuis le 1er juin dernier, après plus d’une année de fermeture. Actuellement, il y a un total de 64 liaisons hebdomadaires avec sept pays différents. Il s’agit de la France, de l’Espagne, de l’Allemagne, de l’Italie, de la Turquie, de la Russie ainsi que de la Tunisie. La France, qui est la première destination européenne des algériens est sans surprise le pays le plus desservi. Il y a ainsi 48 vols par semaine au total avec cette destination, dont 24 pour la compagnie nationale Air Algérie.

Les autres pays bénéficient quant à eux d’un nombre de vols assez réduit, compris entre un et deux vols par semaine. Pour le cas de l’Allemagne, elle bénéficie de deux liaisons hebdomadaires dont une pour Air Algérie et une autre pour Lufthansa. Ce nombre pourrait toutefois évoluer dans les prochaines semaines.

Algérie-Allemagne : vers la hausse du nombre de vols

L’ambassadrice d’Allemagne en Algérie, Elizabeth Wolbers a en effet appelé à la hausse du nombre de vols entre les deux pays, et ce lors d’une entrevue avec le ministre des transports Aïssa Bekkaï. Selon un communiqué du ministère des transports, M. Bekkaï a en effet reçu Mme Wolbers hier mardi, avec laquelle il a discuté des relations bilatérales et des moyens de renforcer la coopération entre les deux pays.

Lors de cette entrevue « l’ambassadrice d’Allemagne a appelé à la hausse du nombre de vols entre les deux pays, et ce au vu de la très forte demande enregistrée », précise le communiqué du département de Aïssa Bekkaï. La même diplomate a également appelé au « renforcement de l’activité des sociétés de transport maritime vers les ports algériens afin de faciliter la circulation des personnes et des marchandises entre l’Algérie et l’Allemagne. ». Il est d’ailleurs à noter qu’une hausse des vols entre l’Algérie et l’Allemagne sera bénéfique surtout pour les algériens résidant dans des pays comme le Canada, qui ne sont pas concernés par la réouverture partielle des frontières algériennes. L’Allemagne est, avec la France, le principal pays de transit de ces personnes pour rentrer sur le territoire national.

Lire également : France Algérie : vers la hausse des prix des voyages

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici