Voyages et immigration – Alors que les différentes compagnies aériennes sont fortement critiquées à cause des prix des billets, le coût des voyages entre la France et l’Algérie devrait enregistrer une nouvelle hausse.

Advertisement

En effet, la diaspora algérienne s’est grandement plainte ces dernières semaines des prix élevés des billets sur les réseaux sociaux. La demande sur les vols demeure importante, que ce soit de la part de la forte communauté algérienne présente en France, ou des Algériens installés dans d’autres pays du monde comme le Canada ou le Royaume Uni, et qui se voient obligés de faire escale dans l’un des pays concernés par l’ouverture partielle des frontières algériennes pour pouvoir rentrer au pays.

Plusieurs appels à la réduction des prix ont été lancés. Tawfik Kheddim, député représentant la communauté nationale de la zone sud de la France, a soulevé le problème la semaine dernière. « Il n’est pas logique que le prix d’un billet pour un vol qui dure moins de deux heures dépasse les 1000 euros », a-t-il déclaré dans une question écrite adressée au ministre des transports Aïssa Bekkai. « Quelles sont les mesures prises par les services de votre ministère pour remédier à cette situation ?» a-t-il interrogé. Mais pour l’heure, aucune décision de l’État n’a été prononcée pour mettre fin à la situation. Les Algériens ont également appelé à l’ouverture totale des frontières au vu de l’amélioration de la situation sanitaire en Algérie depuis la hausse du nombre de vols il y a un mois. Ceci permettrait non seulement de faciliter les voyages, mais réduirait aussi les prix des billets.

Pour rappel, l’ouverture des frontières concerne la France, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la Russie, la Turquie et la Tunisie. Le nombre de liaisons hebdomadaires a été fixé à 64. Le programme des vols des différentes compagnies qui desservent ces destinations se poursuivra au mois d’octobre au même rythme. Cependant, le prix total des voyages entre la France et l’Algérie devrait enregistrer une nouvelle hausse.

Vols France Algérie : une nouvelle hausse des prix des voyages

En effet, l’information a été déclarée par le premier ministre français Jean Castex lundi 27 septembre et il s’agit de la fin du remboursement des tests PCR pour les voyages à partir du 15 octobre prochain. Les tests continueront d’être gratuits pour toute raison médicale valable comme pour les personnes présentant des symptômes du Coronavirus, celles ayant été en contact avec une personne infectée par le virus, celles vaccinées ou encore les mineurs. Pour les voyageurs en provenance de la France, ils devront dépenser pas moins de 43€ pour se faire dépister.

Lire également : Première demande de visa en Algérie, renouvellement : VFS global précise

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici