Diaspora algérienne – Le député français Alexis Corbière est monté au créneau ce mercredi pour interpeller le gouvernement de son pays sur l’affaire des 27 algériens bloqués à Paris. Pour rappel, ceux-ci se trouvent depuis la fin du mois de février dernier au niveau de la zone internationale de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle.

Advertisement

L’affaire des 27 algériens bloqués à Paris continue de susciter des réactions. Les concernés, qui résident en Grande-Bretagne étaient arrivés à la fin du mois de février dernier dans la capitale française, mais n’avaient pas pu prendre place à bord des derniers vols de rapatriement d’Air Algérie. L’ambassade d’Algérie en France a affirmé, il y a quelques jours, que la compagnie nationale les avaient informés à l’avance de l’annulation de leurs billets. Une version des faits que le ministre de la communication et porte parole du gouvernement, Ammar Belhimer a également avancée hier mardi.

Toutefois, les concernés ont démenti les affirmations de l’ambassade algérienne en France, et décidé de porter plainte contre Air Algérie qu’ils tiennent pour responsable de leur situation. Leur avocat, qui s’est exprimé lundi, a notamment accusé la compagnie nationale d’avoir vendu les places de ses clients à d’autres personnes.

Algériens bloqués à Paris : un député français monte au créneau

Ce mercredi 24 mars, c’est le député français Alexis Corbière qui est monté au créneau pour interpeller les autorités de son pays sur l’affaire des algériens bloqués à Paris. Dans une lettre qu’il a adressée aux ministres français de l’Intérieur et des Affaires étrangères, M. Corbière les a incités à intervenir pour régler la situation qu’il qualifie d’« inhumaine ». « Cette situation, inhumaine, doit cesser », a-t-il écrit.

Le même député a appelé Jean-Yves le Drian et Gérald Darmanin, respectivement ministre des affaires étrangères et ministre de l’Intérieur, à intervenir « pour que ces personnes puissent enfin rejoindre leur destination ou, à défaut, être autorisées au séjour en France et accueillies dans des conditions dignes ».

Rappelons que les concernés ont déposé plainte en France contre Air Algérie. La justice française, qui a examiné l’affaire hier mardi, devrait rendre son verdict aujourd’hui 24 mars.

Lire également : Algériens bloqués à Paris : le gouvernement algérien réagit

Advertisement