Voyages et immigration – La question de la reprise des vols spéciaux d’Air Algérie en avril refait surface. La Direction générale de l’aviation civile a en effet autorisé les compagnies étrangères à transporter des passagers algériens en direction de l’Algérie.

Les autorités algériennes ont décidé, le 23 février dernier, de suspendre tous les vols entrants jusqu’à la fin de ce mois de mars. La compagnie nationale Air Algérie, qui avait lancé une vaste opération de rapatriement à la fin décembre 2020, a ainsi du interrompre son programme le 28 février dernier. Cette décision n’a pas manqué de susciter la colère de la communauté algérienne établie à l’étranger.

En France, 27 algériens sont bloqués depuis presque un mois à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle. Les concernés, qui avaient rejoint la capitale française au départ de Londres, n’ont pas pu prendre place à bord des derniers vols spéciaux d’Air Algérie. L’ambassade d’Algérie en France, qui s’est exprimée sur cette affaire, a affirmé que la compagnie nationale avait contacté ces ressortissants à l’avance pour les informer de l’annulation de leurs billet Paris-Alger. Toutefois, les concernés ont nié les affirmations de la représentation diplomatique, et décidé de porter plainte en France contre Air Algérie.

Les voyages à nouveau autorisés : Air Algérie va-t-elle reprendre ses vols de rapatriement en avril

Alors que les compagnies étrangères qui opèrent des vols au départ de l’Algérie devaient jusqu’ici revenir avec des avions vides, la Direction générale de l’aviation civile leur a adressé un courrier les autorisant à transporter des passagers depuis l’étranger. Selon ce qu’a indiqué le site spécialisé Visa Algérie, qui rapporte l’information ce jeudi, seules les personnes titulaires d’une autorisation d’entrée sur le territoire national pourront toutefois voyager avec ces compagnies au départ de l’étranger.

La décision de la Direction générale de l’aviation civile pose ainsi la question de la reprise des vols spéciaux d’Air Algérie pour le mois d’avril prochain. Pour le moment, ni la compagnie nationale, ni les autorités algériennes n’ont donné d’informations dans ce sens. Toutefois, la menace des variants du coronavirus, à cause de laquelle la suspension des vols a été décidée, ne semble plus être un obstacle à la levée des restrictions instaurées pour ce mois de mars.

Vols de France vers l’Algérie : les algériens de nouveau autorisés à voyager