Voyages et immigration – Les vols au départ des pays étrangers, dont la France, en direction de l’Algérie sont de nouveau autorisés. C’est en effet ce que rapporte, ce jeudi, le site spécialisé Visa Algérie citant une note de la Direction générale de l’aviation civile (DGAV).

L’Algérie a fermé ses frontières depuis le 17 mars 2020, et les autorités du pays n’ont encore donné aucune date pour leur réouverture. En plus de cette décision, les autorités algériennes ont également annoncé, le 23 février dernier, la suspension de tous les vols spéciaux en direction du territoire algérien. Cette nouvelle mesure n’a pas manqué de susciter la colère des membres de la communauté algérienne à l’étranger.

Dans ce sens, le Forum de la communauté algérienne en Turquie était monté au créneau, et appelé les autorités à permettre aux algériens bloqués à l’étranger de rentrer au pays avec des compagnies étrangères, dans le respect des mesures sanitaires actuellement en vigueur. En France, première destination des algériens en Europe, 27 ressortissants sont bloqués depuis presque un mois au niveau de la zone internationale de l’aéroport de Paris Charles de Gaulle. Ces derniers, dont l’affaire a été fortement médiatisés, étaient arrivés de Londres à la fin du mois de février dernier, mais n’avaient pas pu prendre place à bord des derniers vols de rapatriement d’Air Algérie.

L’ambassade d’Algérie en France, qui s’est exprimée sur cette affaire, a affirmé qu’Air Algérie avait informé les concernés à l’avance de l’annulation de leur voyage entre Paris et Alger, mais qu’ils avaient tout de même choisi de se déplacer dans la capitale française. Une version des faits que le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer a également avancée cette semaine. Les concernés ont, quant à eux, nié les affirmations de la représentation diplomatique et décidé de porter plainte contre Air Algérie devant la justice française. Leur avocat, Me Alexandre André s’était exprimé lundi 22 dans une déclaration à Médiapart, en accusant notamment la compagnie nationale d’avoir vendu les places de ses clients à d’autres personnes.

Voyages France Algérie : les vols de nouveau autorisés

Les vols entre les pays étrangers, dont la France, et l’Algérie sont de nouveau autorisés. C’est en effet ce qu’a indiqué, ce jeudi 25 mars, le site spécialisé Visa Algérie qui cite une note de la Direction générale de l’aviation civile (DGAV). Selon la même source, les compagnies étrangères opérant actuellement des vols au départ de l’Algérie ont reçu une notification de la part de la DGAV, les autorisant à transporter des passagers à bord de leurs appareils au retour de l’Algérie. Il est à noter que depuis la suspension des vols en direction des aéroports algériens au début de ce mois de mars, lesdites compagnies avaient l’obligation de revenir avec des avions vides.

Notons également qu’il y a quelques jours, la même Direction générale de l’aviation civile avait adressé une notification verbale autorisant lesdites compagnies à transporter des passagers depuis les pays étrangers. Toutefois, celles-ci ont refusé d’appliquer cette notification, et réclamé un courrier officiel de la part de la DGAV. « On ne peut pas prendre le risque d’embarquer un passager pour ensuite se faire sanctionner et payer une amende qui avoisine les 80 millions de centimes », avait notamment indiqué une source citée par le même média sus-mentionné.

Toutefois, seules les personnes titulaires d’une autorisation d’entrée sur le territoire national pourront voyager vers l’Algérie avec les compagnies étrangères. Ce document est délivré par le ministère algérien de l’Intérieur après étude des dossiers des voyageurs. « Merci de prendre note que seules les personnes détentrice d’une autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités algériennes compétentes sont autorisées à voyager vers l’Algérie », a indiqué la note de la Direction générale de l’aviation civile citée par Visa Algérie.

Lire également : Reprise des vols internationaux : les précisions de la direction d’Air Algérie