Voyages et immigration – Deux nouvelles catégories d’algériens peuvent désormais obtenir des autorisations d’entrée en Algérie depuis les pays étrangers, notamment la France . Il est à noter que seules deux compagnies étrangères ont annoncé la reprise de leurs dessertes à destination des aéroports algériens, il s’agit d’Air France et de Turkish Airlines.

Advertisement

La compagnie aérienne nationale, Air Algérie maintient la suspension de ses vols à destination des aéroports algériens. Alors que l’interdiction de ces vols a en principe pris fin le 31 mars dernier, la compagnie étatique algérienne n’a en effet annoncé aucune reprise de ses opérations de rapatriement pour ce mois d’avril. De leur côté, Air France et Turkish Airlines ont annoncé la reprise de leurs vols spéciaux au départ de la France et de la Turquie pour le mois en cours.

Dans ce sens, Turkish Airlines a programmé deux vols hebdomadaires, chaque dimanche et chaque mercredi, entre les aéroports d’Istanbul et d’Alger. Air France compte, de son côté, desservir les aéroports d’Alger et d’Oran au départ de Paris-Charles de Gaulle. La compagnie française a ainsi prévu un vol quotidien entre Paris et Alger jusqu’à la fin de ce mois d’avril. Concernant les futurs vols de ce mois en direction d’Oran, ils auront lieu les 4, 6, 9, 11, 13, 16, 20, 23, 27 et 30 avril en cours. Toutefois, les vols de ces deux compagnies en direction de l’Algérie sont réservés uniquement aux personnes titulaires d’autorisations d’entrée sur le territoire nationale.

Autorisations d’entrée en Algérie : deux nouvelles catégories concernées

En effet, les autorités algériennes ont décidé d’accorder des autorisations d’entrée en Algérie à deux nouvelles catégories de ressortissants. Selon ce que rapporte le site spécialisé Visa Algérie ce samedi, le ministère des affaires étrangères aurait ainsi instruit les consulats d’Algérie en Turquie et en France de délivrer ces documents aux personnes accompagnant les dépouilles d’algériens décédés à l’étranger. Les personnes concernées doivent être des proches parents du défunt, et le nombre d’accompagnateurs peut être de quatre personnes au maximum.

Par ailleurs, les personnes qui ont obtenu des autorisations de sortie du territoire national pour des soins en Turquie ou en France, et dont l’hospitalisation est arrivée à terme, peuvent également obtenir une autorisation d’entrée en Algérie, a indiqué la même source.

Lire également : Voici les pays accessibles sans visa aux algériens

Advertisement