Voyages et immigration – La question de la baisse des prix des billets vers l’Algérie se pose après la suppression de la mesure de confinement obligatoire pour les voyageurs en provenance de l’étranger.

Advertisement

Depuis l’ouverture partielle des frontières algériennes le 1er juin dernier, les personnes voyageant de l’étranger vers le territoire national étaient soumises à des conditions d’entrée strictes. Elles devaient en effet présenter un test PCR négatif datant de moins de 36 heures lors de leur embarquement et se soumettre à une période de confinement de cinq jours une fois en Algérie. Les frais de cette procédure, dont le montant était fixé à 33.000 dinars par personne étaient inclus dans les prix des billets de la plupart des compagnies desservant le territoire national, à l’exception des compagnies françaises.

Toutefois, le premier ministre Aymen Benabderrahmane a décidé d’annuler l’obligation de confinement depuis le 26 juillet dernier. Selon une note du chef de l’exécutif algérien, les personnes voyageant à destination du territoire national sont désormais soumises uniquement à l’obligation de présenter un test PCR, et devront subir un test antigénique à leur arrivée.

Baisse des prix des billets vers l’Algérie : voici ce que l’on sait

Avec cette décision, la question de la baisse des prix des billets vers l’Algérie s’est posée parmi les personnes désirant voyager vers le territoire national. En effet, les frais du confinement représentaient quelques 250 Euros du prix total du billet. La suppression de cette mesure devrait donc faire baisser les prix des billets en conséquence. Pour le moment, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie n’a fait aucune annonce dans ce sens. Selon nos informations, le transporteur public algérien a toutefois commencé à appliquer de nouveaux tarifs à ses billets. À titre d’exemple, les billets au départ de la Tunisie, qui étaient auparavant facturés à plus de 1000 dinars tunisiens, se vendent désormais à 370 dinars tunisiens.

Cette mesure devrait également concernés les billets de la plupart des compagnies aériennes desservant l’Algérie. Les compagnies concernées sont Tunisair, Alitalia, Lufthansa, Turkish Airlines ainsi que Air Algérie. ASL Airlines, Transavia, Air France et Vueling Airlines devraient quant à elles garder les mêmes tarifs, puisque les passagers voyageant sur leurs vols devaient payer les frais du confinement à leur arrivée sur le territoire national.

Lire également : Vols vers l’Algérie : les voyages au départ de la Belgique autorisés en août ?

Advertisement