Actualité – L’armée algérienne figure parmi les plus puissantes en Afrique pour cette année 2021, selon ce que révèle le dernier classement mis à jour par le site spécialisé Global fire power.

L’armée algérienne figure en effet parmi les plus puissantes du continent africain en 2021, selon le dernier classement mis à jour par le site spécialisé Global fire power. Ce classement répertorie chaque année les armées de 133 pays à travers en fonction de plusieurs critère. Les effectifs, le nombre d’armes ainsi que leur variété font notamment partie des critères pris en compte pour l’établissement de ce classement.

Ainsi, l’Algérie possède la deuxième armée la plus puissante d’Afrique et la troisième dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord). Sur le plan continental, seule l’armée égyptienne est mieux classée alors que l’armée de l’Afrique du Sud occupe la troisième place derrière l’Algérie. Par ailleurs, l’Arabie Saoudite se classe en deuxième position, juste derrière l’Égypte et devant l’Algérie, dans la région MENA.

Classement de l’armée algérienne en 2021 : l’Algérie plus puissante que le Maroc

En outre, notons que sur le plan maghrébin, l’armée algérienne occupe la première place et dépasse en puissance son voisin et éternel rival, le Maroc. L’armée de ce pays se classe en effet à la 5e place sur le plan africain et 2e au Maghreb, suivie par l’armée tunisienne qui occupe la 9e place continentale.

Globalement, l’Algérie arrive à la 27e place et gagne une place par rapport au classement de l’année 2020. Ses voisins le Maroc et la Tunisie arrivent, quand à eux, respectivement à la 53e et 73e place mondiale.

Par ailleurs, le classement Global fire power 2021 reste toujours dominé par les États-Unis, qui possèdent l’armée la plus puissante au monde. Les USA sont suivis par la Russie qui occupe la deuxième place, tandis que la Chine complète le podium. Enfin, l’armée française se classe à la 7e place mondiale, devant le Royaume-Uni et derrière la Corée du Sud.

Lire également : Algérie : ce qu’il faut retenir de la visite du chef du Pentagone à Alger