Voyages et immigration – Le Consulta général de France à Alger s’est exprimé, ce jeudi 3 Mai au sujet des conditions d’entrée dans l’Hexagone pour les algériens qui voyageront dans le cadre de la réouverture partielle des frontières.

Advertisement

Les autorités algériennes ont rouvert partiellement les frontières du pays après plus d’une année de fermeture. Cette mesure, entrée en vigueur depuis le 1er juin en cours, concerne pour le moment uniquement l’espace aérien de l’Algérie, puisque les frontières maritimes et terrestres demeurent toujours fermées. La compagnie nationale Air Algérie, qui doit assurer l’essentiel des vols au départ et à destination du territoire national, a dévoilé son programme au début de la semaine en cours. Celui-ci consistera dans un premier temps en six vols hebdomadaires au départ et à destination des aéroports d’Alger, Oran et Constantine.

Les pays actuellement concernés par ces dessertes sont la France, l’Espagne, la Tunisie et la Turquie. L’Hexagone, qui compte la plus grande communauté d’algériens à l’étranger, bénéficie de deux vols hebdomadaires au départ et à destination des aéroports de Paris et de Marseille. Les autres pays précédemment cités bénéficient pour leur par d’un vol hebdomadaire chacun opéré par la compagnie nationale algérienne. Par ailleurs, Turkish Airlines et Tunisair vont également bénéficier d’un seul vol par semaine entre l’Algérie et leurs pays respectifs. Ces vols auront lieu tous les jeudis à partir de ce 3 juin pour Turkish Airlines et tous les lundis à partir du 7 juin prochain pour Tunisair. La compagnie espagnole Iberia devrait également bénéficier d’un vol aller-retour à la même fréquence au départ et à destination de l’aéroport de Barcelone.

Voyageurs algériens : voici les conditions d’entrée en France (Consulat)

De son côté, le consulat général de France à Alger s’est exprimé, ce jeudi 3 juin, au sujet des conditions d’entrée des algériens sur le territoire français. Dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook officielle, la même source a ainsi expliqué que « le franchissement de la frontière Schengen en France demeure soumis aux restrictions exceptionnelles mises en œuvre depuis le 31 janvier 2021 en raison de la pandémie de la Covid-19 ». Dans ce sens, seules les catégories de personnes mentionnées sur la liste des motifs impérieux mise en place par les autorités françaises peuvent se rendre dans ce pays.

Outre ces conditions d’entrée, la même représentation diplomatique indique que les voyageurs algériens se rendant en France devront également présenter un test PCR réalisé moins de 72 heures avant leur départ. En outre, ces personnes doivent fournir une déclaration sur l’honneur attestant qu’elles ne présentent aucun symptôme de contamination à la covid-19, et qu’elles n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec une personne atteinte de cette maladie au cours des 14 jours précédant leur voyage. En outre, les voyageurs doivent également s’engager à subir un test de dépistage à leur arrivée en France et à respecter une période d’isolement de sept jours qui se conclura par un nouveau test PCR.

Lire également : Vols Algérie France : ASL Airlines modifie son programme pour juin

Advertisement