Voyages et immigration – À partir de demain samedi, la France imposera un confinement obligatoire de dix jours à tous les voyageurs algériens non-vaccinés qui entreront sur son territoire.

Advertisement

Les autorités françaises ont en effet durci les conditions d’entrée pour les personnes en provenance de l’Algérie, qui est désormais classée sur la liste rouge en France. Cette liste regroupe les pays du monde où le risque de propagation du coronavirus est considéré comme très élevé, et où est enregistrée une forte propagation des nouveaux variants de la maladie. Selon le dernier bilan de l’Institut Pasteur d’Algérie, le variant Delta, qui es le plus contagieux représente en effet plus de 91% du total des contaminations actuellement recensées dans le pays.

Face à cette situation, la France a adopté de nouvelles mesures pour les algériens non vaccinés qui entreront sur son territoire à partir de demain samedi. Ces personnes ont notamment besoin d’un motif impérieux pour voyager, et devront respecter certaines conditions à leur arrivée, dont un test antigénique et une période de confinement surveillée par les services de police dans ce pays.

Confinement des voyageurs algériens en France : comment ça se passe ?

Ainsi, les voyageurs algériens soumis à la mesure de confinement en France, dont la période a été fixée à 10 jours, doivent indiquer le lieu de leur isolement à leur arrivée. Le lieu en question peut être soit le domicile de la personne concernée, soit un établissement hôtelier ou un lieu mis à disposition par les autorités françaises. Dans ce dernier cas, les frais liés au 10 jours de confinement ne sont pas à la charge du voyageur.

Dans tous les cas, les personnes concernées doivent indiquer l’adresse de leur lieu d’isolement sur la fiche de traçabilité qu’ils doivent présenter lors de leur arrivée. Ce document est distribué aux passagers une fois à bord de l’avion et doit être présenté à l’aéroport d’arrivée. Rappelons en outre que le respect de cette période de confinement est surveillé par les autorités françaises, et des agents chargés du contrôle peuvent se rendre à l’adresse indiquée par le voyageur pour vérifier sa présence. Les contrevenants risquent des amendes pouvant aller jusqu’à 1500 Euros.

Lire également : Nouvelles conditions de voyage en France : Air Algérie précise

Advertisement