Algérie actualité– La compagnie aérienne nationale, Air Algérie, ferait face à une crise financière sans précédent. Cette récession serait principalement dûe à la suspension des vols internationaux, suite à l’apparition d’une deuxième vague de la Covid-19 en Europe. La persistance de la fermeture des frontières algériennes, aurait également eu un impact sur la même société publique. Ainsi, ses responsables auraient pris des décisions dans ce sens. Celles-ci n’auraient pas été du goût des employés.

En effet, la direction d’Air Algérie a convié, lundi 9 novembre, les représentants des salariés à une réunion jugée « sensible ». Le lendemain de cette rencontre, les syndicalistes ont publié un communiqué, dans lequel ils ont révélé la nature des décisions prises par leurs supérieurs, afin de faire face à la crise financière qui ébranlerait Air Algérie. C’est ce que rapporte le média arabophone Ennahar.

À cet égard, le Syndicat national du personnel navigant commercial algérien (SNPNCA), a révélé que la situation serait vraiment préoccupante. La compagnie nationale algérienne serait « incapable de payer les salaires de ses employés, dans un futur très proche », d’où la décision de ses dirigeants de revoir à la baisse les paies des salariés. Il est à noter que, le déficit estimé d’Air Algérie, d’ici la fin 2020, serait de l’ordre de 89 milliards de Dinars.

Crise financière chez Air Algérie : une réduction des salaires envisagée

Selon la même source, ces réductions atteindraient le taux de 40%. Elles devraient être appliquées, à partir du mois de janvier 2021. Elles concerneraient les salariés, dont les rémunérations mensuelles dépassent le montant de 70.000 Dinars. Toutefois, afin de faire face au mécontentement des représentants des salariés et dans un souci d’apaisement des tensions, Bekhouche Allache, Directeur général de la même compagnie, aurait convié ces mêmes partenaires sociaux à un deuxième round de négociations. Celui-ci devrait se tenir au cours de la semaine prochaine. Le but de cette deuxième réunion serait de trouver un compromis, qui arrangerait toutes les parties concernées.

Par ailleurs, il est à souligner que la compagnie algérienne a effectué plusieurs vols de rapatriement, depuis et vers l’Algérie. Le prochain vol spécial devrait décoller de la capitale espagnole Madrid, en date du 14 novembre à 17h00. Il aura pour destination l’aéroport Houari Boumediene d’Alger.

 

Lire également :

Algérie : un nouveau vol vers la France programmé