Immigration – Diaspora algérienne – Les Algériens ont de nouvelles opportunités de travail en France. Ce ne sont pas vraiment des opportunités classiques d’embauche dans les entreprises ou dans les administrations mais des postes de travail que l’ambassade d’Algérie à Paris compte offrir à des enseignants algériens dans le but d’enseigner la langue arabe dans les écoles françaises.

Advertisement

En fait, c’est la représentation diplomatique algérienne en France qui met à la disposition des écoles françaises des enseignants algériens pour un travail au profit de la langue arabe. Selon le décret exécutif 22-98 du 14 mars 2022, les enseignants en question devront enseigner la langue arabe dans les écoles primaires françaises. Ce décret porte sur la création, les missions, l’organisation et le fonctionnement du service chargé de l’enseignement de la langue arabe en France.

Du travail pour les Algériens grâce à l’ambassade d’Algérie en France

Il faut savoir que le décret en question a été publié au Journal officiel N°18 du 15 mars 2022. Soit au lendemain de sa promulgation. Et le service qu’il vise à créer se chargera de “mettre les enseignants algériens recrutés à la disposition des directions académiques françaises. Il participera aussi à l’élaboration de la carte scolaire avec la partie française et d’organiser des cycles de formation au profit des enseignants. Participer à l’organisation des missions d’inspection et de contrôle pédagogique, en coordination avec les instances d’inspection françaises, figure également parmi les missions de ce service.

Le décret 22-98 stipule que le service “a pour mission d’assurer la mise en œuvre de l’enseignement de la langue arabe à l’école élémentaire en France, en tant que langue vivante dans le cadre des enseignements internationaux des langues étrangères (EILE), conformément à l’accord y afférent”.

L’ambassade d’Algérie s’occupera d’enseigner la langue arabe en France

Aussi, et toujours selon le même décret, le service, placé sous l’autorité de l’ambassade d’Algérie en France, contribuera “à la conception et à l’élaboration des outils pédagogiques par référence aux éléments culturels algériens adaptés à l’âge et à la diversité des élèves”. Il s’occupera également d’initier toute action visant la promotion de l’enseignement de l’arabe auprès des enfants des Algériens de France.

En outre, le chef du service en question agira toujours sous la responsabilité du ministère algérien de l’Education national. C’est le décret qui le stipule, précisant que c’est l’ambassadeur d’Algérie en France qui nomme le responsable du service. Le décret assigne par ailleurs plusieurs missions au chef de ce service. L’on peut citer entre autres l’exécution des programmes d’enseignement, l’assistance au nom de son service aux réunions de coordination avec les autorités académiques françaises et la délivrance des attestations de niveau A1 en langue arabe aux élèves.

Lire aussi : Des aéroports français annoncent des vols vers l’Algérie pour l’été

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici