Actualité sportive – Le sélectionneur national, Djamel Belmadi a adressé un message très fort aux supporters suite à la défaite de l’équipe d’Algérie face à son homologue de Guinée Équatoriale, dans le cadre de la phase de poules de la CAN 2022.

Advertisement

L’équipe nationale d’Algérie s’est en effet inclinée, hier 16 janvier sur le score de 1 but à 0 face à son homologue de Guinée équatoriale, lors du match comptant pour la 2e journée du groupe E en phase de poules de la coupe d’Afrique des nations. Les hommes de Djamel Belmadi, qui comptaient sur cette rencontre pour rattraper leur faux pas face à la Sierra Leone en 1ère journée (0-0), ont ainsi échoué à trouver le chemin des filets pour le deuxième match de suite.

Avec cette défaite, l’Algérie qui est tenante du titre se retrouve à la dernière place de son groupe avec un seul point. La Côte d’Ivoire, qui affrontera les coéquipiers de Riyad Mahrez lors de la 3e et dernière journée de cette phase de poules, domine le groupe E avec 4 points en deux rencontres. Les éléphants sont suivis par la Guinée Équatoriale (3 points) et la Sierra Leone (2 points).

Défaite de l’Algérie : le message fort de Djamel Belmadi

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi a quant à lui adressé un message très fort aux supporters suite à cette défaite de l’équipe d’Algérie, qui est la première depuis 2018. « Tant que je ne suis pas mort je vais y croire. Je leur ai rappelé 2018 (aux joueurs, ndlr). Ils étaient tous là. Qu’est-ce qui était plus difficile ? Se relever à ce moment là ou maintenant après 3 ans de travail ? », a déclaré le sélectionneur national en conférence de presse d’après match, assurant que l’équipe n’allait rien céder et allait tout donner pour arracher sa qualification au second tour de cette compétition lors de son prochain match contre la Côte d’Ivoire.

Djamel Belmadi n’a toutefois pas caché sa déception de voir s’arrêter la série d’invincibilité de l’équipe nationale, établie à 35 matches sans défaite. « Je leur ai dit que je suis encore plus peiné pour le fait que leurs efforts ne soient pas récompensés, de part le résultat, et l’arrêt de la série de 3 ans qui s’arrête soudainement. », a-t-il ajouté. Sur ce point, l’architecte du sacre continental de l’Algérie en 2019 tient toutefois à rester positif. « On voulait atteindre le record mondial, on n’a pas pu. Mais on est peut-être deuxième, ou troisième avec des équipes comme l’Italie, l’Argentine, l’Allemagne…», a-t-il insisté.

Lire également : Chaînes TV et Streaming : suivez le match Algérie-Guinée Équatoriale en direct

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici