Immigration – Un Algérien qui a disparu la semaine dernière à l’aéroport Roissy-Charles De Gaulle de Paris, en France, a été retrouvé mort dans la région de Lyon. Une mort mystérieuse pour cet homme, originaire de la localité de Bouzeguen, en Kabylie, que les policiers ont retrouvé à des centaines de kilomètres de son lieu de disparition.

Advertisement

En effet, l’Algérien Hocine Hebhab, âgé de 77 ans, disparu le 30 mars, a été retrouvé mort à Lyon, dans le sud-est de la France. On a retrouvé sa dépouille, vendredi 8 avril, mais pour l’instant, rien n’a filtré sur les circonstances de ce drame. Lequel a endeuillé la famille du défunt, mais aussi tout le village Sahel (Bouzeguen), son village natal.

Le septuagénaire algérien devait rentrer en Algérie depuis la France

En fait, le septuagénaire algérien devait rentrer en Algérie pour passer le mois de ramadan dans sa région natale. Il habitait Marseille et il a fait le déplacement vers Paris pour un vol vers Alger. La dernière fois qu’il a donné signe de vie, il se trouvait à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Hocine Hebhab va ensuite disparaître des radars, au point où sa famille a lancé l’alerte pour le retrouver.

Les services de police ont également lancé un avis de recherche, alors que les ressortissants de Sahel (son village d’origine, ndlr) en France n’ont pas manqué de se mobiliser aux côtés des enquêteurs et de la famille. Histoire de retrouver rapidement Hocine Hebhab qui n’a pas pu embarquer, à Paris, dans un avion vers l’Algérie. Malheureusement, la mort mystérieuse a suivi la disparition mystérieuse.

L’Algérien a disparu à l’aéroport Roissy-Charles De Gaulle de Paris

La mobilisation des Algériens de Sahel en France n’a malheureusement pas donné les résultats escomptés. L’on se rappelle que les animateurs du groupe Facebook de son village ont mené une campagne de sensibilisation autour de la disparition de Hocine Hebhab. « Depuis le 30 mars, nous sommes à la recherche de Monsieur Hebhab Hocine qui a probablement disparu à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Région parisienne) durant sa correspondance entre le vol depuis son domicile de Marseille et celui qui devait l’amener à son village natal Sahel dans la commune de Bouzeguen (Wilaya de Tizi Ouzou) via Alger », pouvait-on lire sur la publication du groupe.

Il faudra attendre quelques jours pour avoir au moins les premiers éléments de l’enquête de la police française. Ce sont les enquêteurs qui diront si le septuagénaire a trouvé la mort naturellement. Ils diront également ce qu’il faisait à Lyon, alors qu’il devait prendre un avion à Paris pour Alger. En fait, ce sont toutes les questions que sa famille se pose depuis l’annonce de la découverte macabre.

Lire aussi : Traversées maritimes : Un accident impressionnant en Algérie (Vidéo)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici