Actualité– Abderrahmane Benbouzid, ministre algérien de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, s’est exprimé sur la question du manque de moyens dans les hôpitaux algériens. Ainsi, le premier responsable du secteur de la santé en Algérie, a tenu à démentir certaines informations relayées sur les réseaux sociaux. Ces dernières font notamment foi d’un manque flagrant de ressources permettant de lutter contre l’épidémie du Coronavirus en Algérie.

Advertisement

Lors de son passage sur la chaine de télévision publique, en journée d’hier 11 décembre, le ministre algérien s’est voulu rassurant envers les algériens. Il a affirmé que l’Algérie dispose d’environ 20.000 lits de réanimation au niveau des hôpitaux publics. De même, Abderrahmane Benbouzid, a bien précisé que, pour le moment les autorités sanitaires algériennes n’ont eu à utiliser que 5212 lits, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie du Coronavirus en Algérie.

De plus, le ministre algérien a estimé que les personnels des hôpitaux algériens ont acquis une certaine expérience. Par conséquent, ils se sont adaptés à la situation actuelle et ils agissent de manière plus efficace, qu’au tout début de la fameuse épidémie. De ce fait, l’Algérie arrive à mieux gérer la crise sanitaire engendrée par la propagation de la Covid-19, selon le ministre de la santé. Mais aussi, le même haut responsable a considéré que l’application du protocole sanitaire par les citoyens algériens a également contribué à faire baisser la courbe des infections.

Épidémie du Coronavirus en Algérie : forte baisse des cas

Après avoir dépassé la barre des 1000 nouvelles infections à la Covid-19, pendant plusieurs semaines, l’Algérie enregistre ces derniers jours une forte décrue. Pour la journée d’hier 11 novembre, les autorités sanitaires algériennes ont pu enregistrer 542 nouvelles contaminations, contre 565 cas positifs décelés, lors de la journée de jeudi 10 novembre. Notons que, ces nouveaux chiffres portent à 91.121 le nombre total des personnes testées positives à la Covid-19. Concernant le nombre de personnes décédées de ce virus mortel, Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique en charge du suivi de l’épidémie en Algérie, a fait part d’un total de de 2575 décès, depuis l’arrivée du virus en sol algérien, en mars dernier.

Tests contre la Covid-19 en Algérie : baisse des prix

Par ailleurs, le ministère de la santé algérien avait annoncé, en date du jeudi 10 décembre, la baisse des prix des différents tests de dépistage contre la Covid-19. Ainsi, les tests PCR coûteront désormais 8800 dinars. De leur coté, les tests de dépistage par scanner thoracique coûteront 7000 dinars. Il y a lieu de souligner que, cette mesure entrera en vigueur à partir du 1 janvier 2021.

Vaccin contre le Coronavirus : l’Algérie négocie avec 6 laboratoires

Toujours dans le contexte de la lutte contre le Coronavirus en Algérie, Abderrahmane Benbouzid a affirmé que son département est en négociations avancées avec pas moins de 6 laboratoires, dont des laboratoires russes et chinois. Et ce dans le but d’acquérir à temps le remède contre la Covid-19. Il est à souligner que, d’après le ministre algérien, toute personne âgée de plus de 16 ans pourrait se faire vacciner, de manière volontaire, contre ce virus.

Algérie : le ministre de la santé apporte des précisions sur la vaccination contre la Covid-19

 

Advertisement