Diaspora algérienne – De nouvelles mesures devraient être adoptées en France concernant l’expulsion des sans-papiers étrangers, dont les algériens. C’est ce que rapporte en effet, ce lundi 4 octobre la Radio Europe 1.

Advertisement

La France continue à durcir les conditions d’accueil et de séjour des immigrants sur son territoire. Il y a quelques jours, ce pays avait annoncé une réduction drastique du nombre de visas accordés aux algériens, aux tunisiens et aux marocains.

Selon le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, cette décision est intervenue dans le cadre de la politique française visant à renforcer la coopération dans la lutte contre l’immigration clandestine avec les trois pays maghrébins.

« C’est une décision drastique, c’est une décision inédite, mais c’est une décision rendue nécessaire par le fait que ces pays n’acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et ne pouvons pas garder en France », avait expliqué M. Attal sur les ondes de la Radio Europe 1.

Expulsion des algériens : la France prends de nouvelles mesures

Outre la réduction des visas, la France devrait également instaurer de nouvelles mesures pour faciliter l’expulsion des sans-papiers étrangers, dont les algériens se trouvant sur son sol. Selon ce qu’indique Europe 1 ce Lundi, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin aurait ainsi instruit les préfets de France d’augmenter les expulsions et de durcir les conditions d’accès au séjour.

Toujours selon la même source, l’instruction du ministre français de l’Intérieur porte notamment sur les conditions d’admission au séjour en France. Gérald Darmanin souhaite dans ce sens déchoir de leur titre de séjour les étrangers auteurs de troubles à l’ordre public en France.

Le même responsable aurait également instruit les préfets d’augmenter le nombre d’expulsion d’étrangers se trouvant en situation irrégulière dans l’Hexagone. Cette décision concerne principalement les personnes qui se sont rendues coupables de crimes et de délits sur le sol français, a indiqué Europe 1 ce lundi 4 octobre.

Gérald Darmanin, qui a tenu une réunion avec les préfets de France aujourd’hui, a également fait part de son inquiétude face aux flux migratoires venant des frontières espagnoles et italiennes avec la reprise progressive des voyages internationaux. « Gérald Darmanin a d’ailleurs demandé spécifiquement aux préfets frontaliers de “”tenir la frontière ” » détaille Europe 1. « Des vagues migratoires et leurs conséquences en termes de demandes d’asile sont à prévoir », aurait notamment déclaré le ministre français, toujours selon ce que rapporte le média cité précédemment.

Lire également : Vols, frontières maritimes de l’Algérie : le président de l’APN intervient

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici