Voyages et immigration – La compagnie aérienne espagnole, Vueling Airlines a mis en vente des billets à 101 euros en aller-simple entre la France et l’Algérie, et ce pour le mois de décembre prochain.

Advertisement

La question des prix des billets pour les vols vers le territoire national continue de susciter des réactions chez la diaspora, qui ne cache pas sa colère face à ce problème qui s’éternise. Malgré l’augmentation de l’offre depuis le 28 août dernier, les tarifs n’ont en effet pas baissé contrairement aux attentes.

Ainsi, les prix des billets sont hors d’atteinte chez la majorité des compagnies qui desservent l’Algérie, notamment depuis la France qui est le pays le plus desservi. Les membres de la communauté nationale dans ce pays doivent ainsi débourser en moyenne 500 euros par personne pour un aller simple.

Vols vers l’Algérie : des billets à 101 euros depuis la France

Face à cette  situation, les algériens de l’étranger saisissent la moindre opportunité de réserver un billet pour pouvoir rentrer au pays. La compagnie espagnole Vueling Airlines propose, dans ce sens, des billets à 101 euros par personne en aller simple entre la France et l’Algérie.

Ladite compagnie, qui est la seule à desservir l’Algérie au départ de deux pays différents (la France et l’Espagne), a mis en vente ces billets sur son site web officiel, pour le mois de décembre prochain.

Néanmoins, il est actuellement déconseillé de réserver pour cette période. Plusieurs compagnies continuent en effet de proposer des vols faisant partie de leur programme annuel régulier, qui n’est pas validé par les autorités algériennes.

Les voyageurs qui réservent ces billets reçoivent généralement une notification d’annulation quelques jours avant la date de départ prévue. À moins d’une ouverture totale des frontières nationales pour le dernier mois de cette année, cela risque très probablement d’être le cas pour les vols vendus sur le site de Vueling Airlines.

Cette pratique n’a d’ailleurs pas manqué de susciter la colère de la diaspora algérienne, qui a récemment dénoncé la compagnie TUI Fly, qui a continué à vendre des billets au départ de la Belgique vers l’Algérie, et ce malgré la fermeture des frontières entre les deux pays.

« Il y a peu de perspectives de réouverture des frontières de l’Algérie avec la Belgique. Par conséquent, nous appliquons un délai de rétractation de 4 semaines. Les vols restent en vente car cette route est traditionnellement caractérisée par des réservations de dernière minute et l’impact sur nos clients est donc limité », avait d’ailleurs expliqué la compagnie belge il y a quelques jours, en réaction à la polémique dont elle fait l’objet.

Lire également : Algérie : la présidence tire à boulets rouges sur Macron

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici